Intérêt des cellules gliales olfactives provenant de la muqueuse olfactive pour la réhabilitation des lésions du système nerveux moteur périphérique et central

par Nicolas Bon-Mardion

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Jean-Paul Marie.

Le président du jury était Dominique Chevalier.

Le jury était composé de Olivier Boyer.

Les rapporteurs étaient François Féron.


  • Résumé

    Le système olfactif primaire est le siège d'une neurogenèse continue, tout au long de la vie des mammifères. Il contient des cellules gliales spécifiques — les cellules gliales olfactives (CGOs) —qui participent à la guidance de la croissance axonale des nouveaux neurones olfactifs générés, depuis la muqueuse olfactive jusqu'au bulbe olfactif. Les CGOs provenant de la muqueuse olfactive (CGOs-MO) constituent une thérapie cellulaire prometteuse pour la réhabilitation des lésions du système nerveux moteur central ou périphérique, car leurs capacités régénératives sont maintenues à l'âge adulte, et permettent d'envisager des stratégies de thérapie cellulaire autologue. Notre travail précise la caractérisation de ces CGOs-MO par la réalisation d'une étude transcriptomique. Il définit l'existence de trois constituants de la lignée de différenciation des CGOs, dans les cultures primaires de muqueuse olfactive : le progéniteur des CGOs, immunoréactif pour le CD90 et provenant de la crête neurale, le précurseur des CGOs, immunoréactif pour le TrkA, ainsi que la CGO immature, immunoréactive pour le p75. Il confirme également leur potentiel thérapeutique, du fait de la présence du précurseur des CGOs, après conditionnement, pour la réparation fonctionnelle d'une lésion de l'innervation motrice laryngée ou d'une lésion de la moelle épinière, dans des modèles expérimentaux précliniques.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Continuous neurogenesis exists in the primary olfactory system, throughout the mammalian life. Specific glial cells — Olfactory ensheathing cells (OECs) — distinguish the olfactory nerves, guiding the regrowth of the axons from the olfactory mucosa to the olfactory bulb. OECs from the olfactory mucosa (OECs-OM) are a promising cell therapy for rehabilitation of lesions of the central or the peripheral nervous systems. Autologous cell transplantations are feasible as these cells persist on adult and keep their regenerative properties. This work adjusts the characterization of OECs-OM by transcriptomic study, defining three compounds of OEC lineage found in olfactory mucosa cultures: OEC progenitor CD90 positive originating from the neural crest, OEC precursor TrkA positive, and immature OEC p75 positive. We also confirm the therapeutic potential of the OEC precursors, after conditioning, for functional outcome after lesion of the laryngeal motor innervation, and after spinal cord injury, in pre-clinical experimental models.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (225 f.)
  • Annexes : Bibliogr. 425 réf.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Rouen Normandie. Service commun de la documentation. BU Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THD 16.01

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2016ROUENR01
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.