Thèse soutenue

Cartographie du Cycle de Nedjma de Kateb Yacine : modélisation spatiale d'un récit littéraire

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Juliette Morel
Direction : Louis DupontAnne Douaire-Banny
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Littératures française
Date : Soutenance le 14/12/2016
Etablissement(s) : Rennes 2
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Arts, Lettres, Langues (Rennes)
Partenaire(s) de recherche : COMUE : Université Bretagne Loire (2016-2019)
Laboratoire : CELAM - Laboratoire de littérature générale et comparée. UHB
Jury : Président / Présidente : Pierre Bazantay
Examinateurs / Examinatrices : Anne Douaire-Banny, Christine Tobelem-Zanin
Rapporteurs / Rapporteuses : Beïda Chikhi, Muriel Rosemberg

Résumé

FR  |  
EN

Inscrite dans une démarche interdisciplinaire d’Humanités numériques, la thèse a pour objectif la modélisation de la spatialité d’une oeuvre littéraire par les méthodes de traitement et les outils de représentation géomatiques. Face au constat de la complexité et de la spatialité du Cycle de Nedjma de Kateb Yacine (1929-1989), nous proposons en effet d’utiliser des méthodes de connaissances et des modes de discours non-linéaires afin d’explorer autrement l’oeuvre littéraire. L’objectif est également de faire apparaitre le rôle spécifique du récit dans la construction géographique de l’oeuvre. Cette proposition résulte d’une réflexion épistémologique approfondie sur les potentialités de la modélisation spatiale en géographie et en littérature. Elle se fonde sur les hypothèses de recherche suivantes : l’espace littéraire estun espace au sens propre ; les différents types d’espaces (espace géographique, espace géométrique, espace de la figure poétique, espace de l’imagination, espace textuel, espace littéraire) peuvent être décloisonnés ; l’étude de leurs relations informe la connaissance du récit littéraire. La méthodologie mise en place consiste à réaliser une base de données géographique afin de formaliser, de répertorier et de représenter cartographiquement les données géographiques et narratives extraites du roman Nedjma. La série de carte résultante met à jour la co-construction de l’espace géographique et de l’espace littéraire katébien. Par des effets d’éclatement et de rapprochement narratifs, l’espace est-algérien est en effet reconfiguré, jetant les bases pour la construction d’une nation algérienne ouverte et réticulaire.