Thèse soutenue

Compréhension et stratégies d’exploration des documents pédagogiques illustrés

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Natacha Métayer
Direction : Éric Jamet
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Psychologie cognitive
Date : Soutenance le 13/01/2016
Etablissement(s) : Rennes 2
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Sciences humaines et sociales (Rennes)
Partenaire(s) de recherche : PRES : Université européenne de Bretagne (2007-2016)
Laboratoire : CRPCC - Laboratoire de Psychologie du Développement et de l'Education - Centre de Recherches en Psychologie, Cognition et Communication
Jury : Président / Présidente : Mireille Bétrancourt
Rapporteurs / Rapporteuses : Thierry Baccino, Valérie Gyselinck

Résumé

FR  |  
EN

Il est aujourd’hui plus aisé de proposer dans un même document d’apprentissage de nombreuses sources d’information présentées sous des formats différents. Si présenter plusieurs médias peut apporter des bénéfices en termes de performances d’apprentissage, traiter efficacement ces différentes sources d’information est une activité complexe. C’est pourquoi, proposer des documents guidant l’apprenant lors de sa consultation peut s’avérer nécessaire afin de favoriser la construction d’un modèle mental de qualité. Les études empiriques menées au cours de cette thèse se sont attachées à déterminer quels formats étaient les plus efficaces tout en augmentant progressivement le guidage au sein du document. Ainsi, ont été testés : la position de l’illustration par rapport au texte, l’effet de la consigne, la segmentation du texte et l’introduction d’un guidage via un contraste figure/fond. De plus, afin d’apporter de nouveaux éléments de réflexion quant à la manière dont les individus explorent un document d’apprentissage et l’impact de ces stratégies sur les performances, les mouvements oculaires des apprenants ont été enregistrés. Les résultats obtenus ont mis en évidence que les modifications du format de présentation des informations avaient un impact sur les stratégies de consultation du document notamment sur l’augmentation des transitions oculaires effectuées entre les textes et les illustrations. Cependant, seule la segmentation du texte sous forme de paragraphes sémantiques a permis d’obtenir des bénéfices en termes de compréhension.