Thèse soutenue

Vers une meilleure compréhension de l'adaptation aux technologies de l'information et de la communication : une approche multi-niveaux

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Najma Saidani
Direction : Michel KalikaChristophe Max-Olivier Elie-Dit-CosaqueRichard Baskerville
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences de gestion
Date : Soutenance le 21/11/2016
Etablissement(s) : Paris Sciences et Lettres (ComUE) en cotutelle avec Georgia State university
Ecole(s) doctorale(s) : Ecole doctorale SDOSE (Paris)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Dauphine Recherches en management (Paris)
Etablissement de préparation de la thèse : Université Paris Dauphine-PSL (1968-....)
Jury : Président / Présidente : Isabelle Walsh
Examinateurs / Examinatrices : Michel Kalika, Christophe Max-Olivier Elie-Dit-Cosaque, Richard Baskerville, Isabelle Walsh, Jessie Pallud, Carine Dominguez-Péry, Mark Keil, Likoebe M. Maruping
Rapporteurs / Rapporteuses : Jessie Pallud, Carine Dominguez-Péry

Résumé

FR  |  
EN

La thèse s’intitule "Une approche multi-niveaux de l’adaptation : vers une reconfiguration du travail avec les TIC."Elle est constituée de trois articles offrant des approches complémentaires qui expliquent le phénomène de l’adaptation aux TIC. Chaque article traite d’un niveau : individuel, groupal et organisationnel. Sur le niveau individuel, l’article exploratoire propose des questions de recherche sur le niveau de stress généré par les TICs et comment les "Knowledge Workers" s’y adaptent. Une vingtaine d’entretiens avec des managers ont été conduits, transcrits et analysés. L’article étudiant le niveau organisationnel, propose d’étudier l’adaptation organisationnelle suivant une perspective d’apprentissage organisationnel. Les propositions théoriques étudiées présument que les managers, après avoir détecté et interprétés les signaux de changement de l’environnement, engagent des actions adaptatives où l’organisation apprend par changer et adapter ses procédures de travail, les routines de ses employés, et même sa structure. Le terrain étudié est une entreprise de conseil qui a lancé un programme de lutte contre le phénomène de surcharge informationnelle où une dizaine d’entretiens avec différentes personnes impliquées dans le lancement et le suivi du programme. Des données d’archives ont été également collectées et analysées. Quant à l’article traitant du niveau groupal de l’adaptation, l’étude se veut un focus sur la question des dynamiques de groupe face aux nouvelles pratiques et procédures de travail liées aux TIC. Mobilisant les concepts de "Team mental models" et "affordances", l’adaptation groupale est revue dans une perspective de "Adaptive Structuration Theory". La collecte de données a été faite au sein de la fondation Dauphine, un groupe qui expérimente un changement technologique capital.