Évaluation de l'impact économique de court terme et de moyen terme des chantiers de grandes infrastructures de transport : le cas de la LGV SEA Tours-Bordeaux

par Etienne Fouqueray

Thèse de doctorat en Sciences Economiques

Sous la direction de Olivier Bouba-Olga.

Le président du jury était Alain Bonnafous.

Le jury était composé de Olivier Bouba-Olga, Pascal Bérion, Élodie Manceau.

Les rapporteurs étaient Alain Bonnafous, Marie Delaplace, Guy Joignaux.


  • Résumé

    De plus en plus mises à contribution pour financer les nouvelles infrastructures ferroviaires à grande vitesse, les collectivités locales françaises attendent des effets immédiats de leur investissement sous la forme de retombées économiques de la construction pour les territoires qu'elles administrent. Dans cette thèse, nous proposons une démarche empirique d'évaluation des retombées économiques locales de court terme et de moyen terme des grands chantiers d'infrastructures de transport à partir du cas de la Ligne à Grande Vitesse Sud Europe Atlantique (LGV SEA).A partir de données originales et de la théorie de la croissance régionale, nous modélisons l'impact économique de court terme de la construction de la ligne sur les régions Aquitaine, Centre et Poitou-Charentes. Nous complétons cette approche court-termiste en étudiant le devenir des ex-personnels locaux du constructeur et la trajectoire des sous-traitants et fournisseurs locaux.Nous montrons qu'en période de fort taux de chômage et de faible activité des entreprises, les grands chantiers d'infrastructure de transport ont un impact économique essentiellement court-termiste. Les individus ont alors une forte probabilité de se retrouver à nouveau au chômage après leur mission, quand bien même des politiques d'accompagnement sont mises en oeuvre. Pour les entreprises locales, la fin du chantier marque le retour à un niveau d'activité conforme à la dynamique nationale, soit en-deçà bien souvent de leurs capacités productives.

  • Titre traduit

    Assessing the economic impact of transport infrastructures constructions in the short to medium term : the South Europe Atlantic high-speed rail line case study


  • Résumé

    The increasingly contribution of local communities to fund new high speed railway infrastructures generates expectations about immediate results of their investment in the form of economic benefits for their territories. In this thesis, we offer an empirical evaluation of local economic benefits in the short and medium term of major transport infrastructures constructions based on the South Europe Atlantic high-speed rail line case study.Based on original data and regional growth theory, we model the short term economic impact of the rail line construction on Aquitaine, Centre and Poitou-Charentes regions. We complete this short-term approach by analysing the future of constructor's former employees and the path of local suppliers and subcontractors.We show that during a period of high unemployment and low business activity, major transport infrastructures constructions have mainly short-term economic impact. The individual's risk of unemployment after the construction is high for former employees even if local policies are implemented. With regard to local business, the end of the construction leads to the return to a normal level of activity, below their productive capacities.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.