Thèse soutenue

Cryptanalyse de chiffrements symétriques

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Virginie Lallemand
Direction : Anne CanteautMaria Naya-Plasencia
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Informatique
Date : Soutenance le 05/10/2016
Etablissement(s) : Paris 6
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Informatique, télécommunications et électronique de Paris (1992-...)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Institut national de recherche en informatique et en automatique (France). Centre de recherche de Paris (Paris)
Jury : Président / Présidente : Antoine Joux
Examinateurs / Examinatrices : Orr Dunkelman, Pierre-Alain Fouque, Gregor Leander
Rapporteurs / Rapporteuses : Henri Gilbert, François-Xavier Standaert

Résumé

FR  |  
EN

Les travaux réalisés dans cette thèse ont pour objet l'analyse de la sécurité de chiffrements à clef secrète. Plus précisément, nous y décrivons la cryptanalyse de plusieurs chiffrements par blocs et à flot ayant pour point commun d'avoir été conçus récemment pour répondre aux nouveaux enjeux de la cryptographie symétrique. Nous mettons en avant des attaques des versions complètes de cinq chiffrements, prouvant ainsi que ces primitives cryptographiques n'apportent pas la sécurité annoncée par leurs concepteurs.La première partie de cette thèse est dédiée à l'analyse de chiffrements par blocs avec des techniques de cryptanalyse différentielle. Nous montrons comment mener une attaque par différentielles tronquées sur la famille de chiffrements à bas coût KLEIN en exploitant la faible diffusions de sa fonction de tour. Ensuite, nous nous intéressons à Zorro et à Picaro, deux chiffrements conçus de sorte à être faciles à protéger contre les attaques par canaux auxiliaires, et montrons que les choix de conception guidés par cette contrainte ont engendré des faiblesses dans leurs propriétés différentielles, pouvant ensuite être exploitées dans des attaques.La seconde partie du manuscrit porte sur la cryptanalyse de chiffrements à flot. Nous y étudions Sprout et Flip, deux chiffrements aux structures innovantes visant respectivement à limiter la taille du circuit matériel nécessaire à l'implémentation et une bonne adaptation dans un schéma de FHE.