Thèse soutenue

Extraire la littérature médiévale : du fonds de l’Arsenal à la Bibliothèque universelle des romans

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Fanny Maillet
Direction : Joëlle DucosRichard Trachsler
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Langue française
Date : Soutenance le 16/06/2016
Etablissement(s) : Paris 4 en cotutelle avec Georg-August-Universität (Göttingen, Allemagne)
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Concepts et langages (Paris)
Partenaire(s) de recherche : Equipe de recherche : Sens, texte, informatique, histoire (Paris)
Jury : Président / Présidente : Maria Colombo Timelli
Examinateurs / Examinatrices : Joëlle Ducos, Richard Trachsler, Franziska Meier, Élisabeth Parinet, Jane Hilary Margaret Taylor

Résumé

FR  |  
EN

La Bibliothèque universelle des romans (1775-1789, 224 vol.) est une collection littéraire périodique à vocation vulgarisatrice, apparue sous l’initiative du marquis de Paulmy dont la bibliothèque personnelle (actuelle Arsenal) fournit le matériau de départ, et que celui-ci dirigea des commencements à l’année 1779. L’étude du traitement réservé à la littérature médiévale dans cette importante collection soulève plus généralement la question de sa réception à la fin du XVIIIe siècle et de la place qu’occupent la BUR et ses rédacteurs dans l’histoire des études littéraires. Notre travail a consisté d’abord à identifier les collaborateurs du périodique, leur rôle respectif et leurs sources. Le passage d’un réservoir précis de textes à une bibliothèque romanesque imprimée passe dans la BUR par la pratique de l’extrait, technique dont nous nous sommes attachés à montrer qu’elle aboutissait, de recherches en essais, à la formation d’un véritable genre critique. De ce corpus d’extraits émerge en effet, sous la plume des rédacteurs de la BUR, l’élaboration d’une histoire littéraire dont il s’agit de présenter ici les résultats.