Thèse soutenue

Je survivrai : ressources, statégies et cadre institutionnel dans la vie des partis politiques : le cas de l'Unión Cívica Radical dans l'Argentine fédérale

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Mariana Prats
Direction : Daniel GaxieMartín D'Alessandro
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences politiques
Date : Soutenance le 30/06/2016
Etablissement(s) : Paris 1
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale de science politique (Paris ; 1992-....)
Partenaire(s) de recherche : Equipe de recherche : Centre européen de sociologie et de science politique (Paris ; 2010-....)
Jury : Président / Présidente : Julio Pinto
Examinateurs / Examinatrices : Daniel Gaxie, Martín D'Alessandro, Patrick Lehingue
Rapporteurs / Rapporteuses : Javier Zelaznik, Georges Couffignal

Résumé

FR  |  
EN

Dans un contexte d'instabilité des organisations partisanes et une performance électorale en déclin, cette thèse cherche à expliquer comment et pourquoi l'UCR a survécu dans le système politique argentin. La réponse présentée tente de compléter une explication de caractère agentiel et l'autre de caractère structurel. L'UCR a réussi à survivre en fournissant à leurs dirigeants des ressources tant organisationnelles qu'institutionnelles, selon lesquelles les radicaux développent alternativement de nombreuses stratégies (par rapport à l'électorat et à leurs pairs). Ceci se déroule dans le cadre d'une organisation territoriale à plusieurs niveaux qui permet d'une part la coexistence de ces stratégies et d'autre part, qui rassemble et favorise la formation de coalitions nationales pour concourir aux élections présidentielles et être ainsi plus compétitifs. L'argument se déroule en sept chapitres. L'introduction fait une revue de littérature, présente l'argument et méthodologie. Le deuxième chapitre décrit le cadre institutionnel et ses effets; le troisième retrace la construction de liens avec la société, le quatrième caractérise les leaders, leurs espaces sociaux, intérêts et considérations et présente également les ressources disponibles et les stratégies développées à cet égard qui seront décrites plus détaillée dans les deux chapitres suivants. Le dernier chapitre démontre, à partir de l'analyse des trois dirigeants, leurs ressources, carrières et stratégies, la façon dont tous les éléments sont mis en jeu et interagissent, prenant en compte leur survie. Enfin, certaines conclusions sont présentées dans le but d'élargir et généraliser les idées au-delà de l'étude de cas.