Thèse soutenue

Architecture d’entreprise : alignement des cartographies métiers et applicatives du système d’information

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Jonathan Pépin
Direction : Christian Attiogbé
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Informatique et applications
Date : Soutenance le 05/12/2016
Etablissement(s) : Nantes
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Sciences et technologies de l'information et mathématiques (Nantes)
Partenaire(s) de recherche : COMUE : Université Bretagne Loire (2016-2019)
Laboratoire : Laboratoire d’Informatique de Nantes Atlantique (UMR 6241) (Nantes)
Jury : Président / Présidente : Marianne Huchard
Examinateurs / Examinatrices : Marianne Huchard, Anne Etien, Jean-Claude Royer, Pascal André
Rapporteurs / Rapporteuses : Florence Sèdes, Xavier Blanc

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

L’architecture d’entreprise se préoccupe de la maintenance d’un système d’information (SI) qui nécessite une mise en phase répétée avec le pilotage de l’entreprise. En pratique, les points de vue métiers et applicatifs s’éloignent à mesure qu’évoluent la stratégie de l’entreprise et le patrimoine applicatif. Ainsi, il est difficile pour les architectes de mesurer l’impact de l’évolution des processus métiers vis-à-vis des technologies utilisées. Le risque d’incohérence devient grand et préjudiciable dans le temps. Nous considérons chaque point de vue du SI comme un modèle ; pour associer les points de vue nous proposons une définition de l’alignement au niveau méta-modèle. L’alignement est par conséquent mis en pratique à l’aide d’outils d’ingénierie des modèles. Il n’est pas imaginable d’aligner directement le code source aux modèles métiers existants. Nous avons donc défini un alignement entre modèles métiers et modèles applicatifs. Ces derniers sont construits par rétro-ingénierie du code. L’analyse du résultat de l’alignement permet de générer des indicateurs de cohérence et de complétude qui aident l’architecte dans son processus d’analyse et de décision des évolutions du système d’information. L’approche présentée est expérimentée sur plusieurs cas concrets de taille significative issus d’entreprises du secteur de l’assurance, et ouvre des perspectives intéressantes de valorisation.