Thèse soutenue

Le processus d'intégration de la RSE : une étude de cas approfondie d'une banque coopérative

FR
Auteur / Autrice : Cécile Cam
Direction : André SobczakCéline LoucheNicolas Antheaume
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Science de gestion
Date : Soutenance le 05/12/2016
Etablissement(s) : Nantes
Ecole(s) doctorale(s) : Ecole doctorale Droit, Economie-Gestion, Sociétés, Territoires (Nantes)
Partenaire(s) de recherche : COMUE : Université Bretagne Loire (2016-2019)
Laboratoire : AUDENCIA Nantes École de management
Jury : Président / Présidente : Ariane Berthoin Antal
Examinateurs / Examinatrices : François Maon
Rapporteurs / Rapporteuses : Franck Aggeri

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Mots clés libres

Résumé

FR  |  
EN

Les démarches de Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) mises en oeuvre apparaissent souvent fragmentées et déconnectées du fonctionnement organisationnel. L’intégration de la RSE constitue pourtant un enjeu important, bien qu’il soit toujours mal connu. Cette thèse vise donc à analyser le processus d’intégration de la RSE - d’une RSE fragmentée et déconnectée à une RSE intégrée -. Ce développement varie selon l’acceptation de la démarche RSE par les employés. Une étude de la manière dont la légitimité interne de la RSE est influencée au sein de ce processus a donc été proposée. Une approche abductive, exploratoire et qualitative, reposant sur une étude de cas, d’une banque coopérative française, sur 12 années a été choisie. L’intégration de la RSE apparaît se structurer autour de quatre périodes, au sein desquelles s’articulent trois processus d’intégration de la RSE. Les liens apparaissant entre ces trois processus ont permis de révéler les pièces maîtresses sur lesquelles s’est construit l’intégration de la RSE et de proposer un modèle conceptuel sur l’intégration de la RSE. L’étude de la légitimation interne au sein de ce processus a mis en évidence trois mécanismes favorisant l’évolution de la légitimité interne de la RSE mais aussi de la banque. Cette thèse contribue à la littérature sur l’intégration de la RSE. Elle propose un nouveau regard sur l’intégration de la RSE en clarifiant et en examinant la construction de ce processus. Elle met en avant le rôle joué par les salariés dans le développement de l’intégration et de la légitimation interne de la RSE. Elle apporte un éclairage sur le lien existant entre l’intégration et la légitimation interne de la RSE.