Étude des interactions entre le Système Nerveux Entérique et le Système Immunitaire en conditions physiologique et pathologique

par Laëtitia Kermarrec

Thèse de doctorat en Biologie. Neurogastroentérologie

Sous la direction de Philippe Naveilhan et de Isabelle Neveu.

Les rapporteurs étaient Brigitte Le Mauff-Quester, Serge Nataf.


  • Résumé

    Les maladies inflammatoires chroniques de l'intestin (MICI) sont multifactorielles et la potentielle implication de l'interleukine 7 (IL-7) dans ces affections intestinales, nous a incités à étudier cette cytokine dans l'intestin de patients atteints de MICI. Une augmentation de l'IL-7 et de la sous-unité alpha de son récepteur (ILobservée dans les zones inflammatoires de biopsies coliques prélevées chez des patients atteints de rectocolite hémorragique ou affectés par la maladie de Crohn. Cette augmentation pourrait affecter les cellules du système nerveux entérique car nous avons détecté une expression de l'IL-7 par les cellules gliales entériques (CGE) in vitro ainsi qu'une expression de l'IL- -muqueux. Une production d'IL-7 par les CGE a été confirmée in vivo chez le rat avec notamment la mise en évidence de différents variants d'épissage et d'isoformes qui présentent des spécificités d'expression au sein du plexus sous-muqueux. Les fonctions de ces différentes isoformes produites par les CGE restent à déterminer mais une première série d'expérience nous a permis de montrer que les CGE pouvaient participer à l'homéostasie immunitaire du tractus gastro-intestinal en régulant l'activité des lymphocytes. En effet, des CGE humaines cultivées en présence de lymphocytes T activés inhibent leur prolifération et cette activité immunosuppressive est encore plus importante avec des CGE issues de patients atteints de la maladie de Crohn. Ces résultats ouvrent de nouvelles perspectives quant aux rôles des CGE au sein de la paroi intestinale ainsi qu'aux mécanismes mis en jeux dans des pathologies de type MICI.


  • Résumé

    Inflammatory bowel diseases (IBD) are multifactorial and the potential implication of interleukin-7 (IL-7) in these inflammatory disorders prompts us to study this cytokine in the bowel of patients with IBD. An increase of IL-7 and of its alpha subunit receptor (IL-7Rα) was found in the inflammatory areas of colic biopsies from patients with ulcerative colitis (UC) or Crohn's disease (CD). This increase could affect cells of the enteric nervous system (ENS) as IL-7Rα was detected in the submucosal ganglia. A role of IL-7 in the ENS was further suggested by the fact that human enteric glial cells (EGC) expressed this interleukine. These observations were confirmed in the rat with the identification of new IL-7 splicing variants and isoforms that exhibited specific expression within the submucosal ganglia. Functions of these IL-7 isoforms produced by EGC in vitro and in vivo remain to be determined but we showed that EGC could participate to the homeostasis of the gastrointestinal tract by regulating the activity of immune cells. Indeed, human EGC co-cultured with activated T lymphocytes inhibited their proliferation, and interestingly, this immunosuppressive effect was stronger with EGC derived from patients with CD. These results offer news perspectives about EGC functions within gut wall as well as mechanisms involved in pathologies like IBD.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (204 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 121-152

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Santé.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 16 NANT 04-VS
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.