Activations cérébrales liées aux acouphènes

par Anthony Gentil

Thèse de doctorat en Biologie Santé

Sous la direction de Frédéric Venail et de Emmanuelle Le Bars.


  • Résumé

    Les acouphènes subjectifs chroniques concernent entre 10 et 15% de la population des pays industrialisés. Ils peuvent entraîner des modifications visibles du comportement, une détérioration très nette de la qualité de vie et dans des cas extrêmes des troubles nerveux post-traumatiques ou un état dépressif clinique (Berrios & Rose, 1992; Berrios et al, 1988) pouvant mener à des pensées suicidaires (Dobie, 2003). Les acouphènes peuvent provenir de différents relais des voies auditives périphériques ou centrales, cependant la grande majorité des acouphènes chroniques est liée à une perte auditive, presbyacousie, ou exposition au bruit. En effet, approximativement 90% des acouphènes chroniques sont liés à une perte auditive (Nicolas-Puel et al. 2006). Les acouphènes peuvent entraîner des changements importants dans le fonctionnement de certains réseaux cérébraux. Même en cas de lésion périphérique, l’anomalie perceptive qui en résulte peut à terme entraîner une modification de l’activité des structures cérébrales, par des phénomènes de plasticité. Malheureusement aujourd’hui compte tenu des divergences constatées aux niveaux des résultats obtenus par les différentes études effectuées chez les sujets acouphéniques, aucun consensus n’a pu être établi quant à l’établissement d’un modèle de la physiopathologie des acouphènes liés à une perte auditive.L’objectif général de ce travail est donc de mettre en place un protocole multimodal robuste afin de détecter des d’anomalies d’activation cérébrales chez des sujets souffrants d’acouphènes unilatéraux liés à une perte auditive par rapport à des sujets normo-entendants. Ce protocole comprend :- un paradigme permettant de réaliser des acquisitions fonctionnelles avec et sans acouphènes perçus, grâce à l’inhibition résiduelle des acouphènes,- un paradigme d’IRM fonctionnelle de repos,- un paradigme d’IRM fonctionnelle avec stimulation sonores,- une mesure du débit sanguin cérébral régional.Notre étude a permis de mettre en évidence l’implication du réseau du mode par défaut et notamment du précunéus dans la perception d’acouphènes. En effet, les résultats de notre étude montrent selon plusieurs modalités que ce réseau est hypo-activé chez les sujets présentant des acouphènes liés à une perte auditive. L’hypoactivité de ces régions pourrait être réduite de façon temporaire par le masquage des acouphènes par une stimulation sonore. De plus, l’inhibition résiduelle des acouphènes conduit à l’hyper-activations des régions du réseau du mode par défaut et notamment du précunéus.

  • Titre traduit

    Tinnitus related Cerebral Activations


  • Résumé

    Chronic subjective tinnitus concern 10 to 15% of the population in industrialized countries. They can cause visible changes in behavior, a sharp deterioration in the quality of life and in extreme cases of post-traumatic stress disorder or clinical depression (Berrios & Rose, 1992; Berrios et al, 1988) that could lead to suicidal thoughts (Dobie, 2003). Tinnitus may originate from different peripherical nodes or central auditory pathways, however the majority of chronic tinnitus is associated with hearing loss, presbycusis, or exposure to noise. Indeed, approximately 90% of chronic tinnitus is associated with hearing loss (Nicolas-Puel et al. 2006).Tinnitus can cause significant changes in the activity of brain networks. Even in case of peripherical lesions, the perceptual abnormality that results can ultimately lead to a change in the activity of brain structures, by plasticity phenomena. Unfortunately today given the discrepancies in the levels of results obtained by different studies in the affected persons, no consensus has been established regarding the establishment of a model of the pathophysiology of tinnitus associated with a loss hearing.The general objective of this work is to develop a robust multimodal protocol to detect cerebral activation abnormalities in subjects suffering from unilateral tinnitus associated with hearing loss compared to normal-hearing subjects. This protocol includes:- An acquisition paradigm with and without perceived tinnitus through the residual inhibition,- A resting state fMRI paradigm,- A sound evoked fMRI paradigm (with sound stimulation),- A measure of the regional cerebral blood flow.Our study has permitted to highlight the involvement of the default mode network including the precuneus in the perception of tinnitus. Indeed, the results of our study show as many terms as the network is hypo-activated in subjects with tinnitus associated with hearing loss. Hypoactivity of these areas could be reduced temporarily by masking the tinnitus by sound stimulation. In addition, residual inhibition of tinnitus leads to hyper-activation regions of the default mode of the network and in particular precuneus.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Universités de Montpellier. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.