Thèse soutenue

Ciblage de l'activité de l'interféron alpha : de la preuve de concept à l'activité biologique

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Franciane Paul
Direction : Gilles UzéGuillaume Cartron
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Biologie Santé
Date : Soutenance le 24/11/2016
Etablissement(s) : Montpellier
Ecole(s) doctorale(s) : Sciences Chimiques et Biologiques pour la Santé (Montpellier ; Ecole Doctorale ; 2015-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Dynamique des Interactions Membranaires Normales et Pathologiques (Montpellier)
Jury : Président / Présidente : Catherine Braun-Breton
Examinateurs / Examinatrices : Gilles Uzé, Guillaume Cartron, Catherine Braun-Breton, Sandra Pellegrini, Marc Dalod, Florence Apparailly, Pierre Genin
Rapporteurs / Rapporteuses : Sandra Pellegrini, Marc Dalod

Mots clés

FR  |  
EN

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Le ciblage de l’activité de l’IFNα est une stratégie développée afin d’augmenter l’index thérapeutique de cette cytokine, dont l’efficacité requiert de fortes doses au site d’action, responsables d’une toxicité systémique. Du fait de l’expression ubiquitaire de son récepteur, le ciblage de l’IFNα par immunocytokine est limité. En se basant sur le concept d'immunocytokine et utilisant un IFNα muté, peu actif, une efficacité de ciblage de 3 log a pu être obtenue, dans le système humain et murin, grâce au rétablissement de l'activité de l'IFNα sur les cellules ciblées. Ces IFNα ciblés sont doués d'une activité biologique, notamment antitumorale, dont la cible cellulaire reste à déterminer. Une stratégie inverse, en cours d'optimisation, permet d'inhiber l’activité des IFN-I spécifiquement sur les cellules ciblées. Cette double stratégie de ciblage de l’activité et de l’inhibition de l’IFN devrait permettre de déterminer les cibles des effets bénéfiques et néfastes des IFN-I, avec des applications thérapeutiques éventuelles.