Thèse soutenue

DES CHAINES AUX CHENES : psychotraumatisme, psychanalyse du Commandement et prosopographie de l’Officier supérieur

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Nelly Augusseau
Direction : Jean-Bernard Paturet
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Études psychanalytiques
Date : Soutenance le 27/06/2016
Etablissement(s) : Montpellier 3
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale 58, Langues, Littératures, Cultures, Civilisations (Montpellier ; 2015-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : CRISES - Centre de Recherches Interdisciplinaires en Sciences Humaines et Sociales - Centre de Recherches Interdisciplinaires en Sciences humaines et Sociales de Montpellier / CRISES
Jury : Président / Présidente : Jeanne Mallet
Examinateurs / Examinatrices : Guilhem Dezeuze, Jacques Aben
Rapporteurs / Rapporteuses : Jean Ravestein

Résumé

FR  |  
EN

Cette traversée freudienne du Commandement relit la valeur liminaire de la fonction de la dissociation psychique selon la nosologie du psychotraumatisme. Or, pour un même évènement, la réponse différentielle marginalise des sujets brisés à vie (pathologie), d’autres s’intégrant dans la charpente de l’institution et semblant ne pas être affectés. L’armée apparaît comme le théâtre d’une transmutation symbolique : les attaches psychiques intérieures sont organisées et contenues par un maillage protecteur et amortisseur institutionnel (fonction contenante d’une famille militaire) dans lequel grandit l’officier pour métamorphoser ses chaines (lien) en chênes (grade). Dissocier en pleine conscience plutôt que de cliver en toute inconscience comme le font la plupart des hommes est typique du chef. Le mécanisme opérant harmoniserait une alchimie respiratoire entre un inspir (la dissociation psychique / fonction de séparation paternelle) et un expir (la dialectisation / fonction matricielle maternelle). Assumer une forme d’élection, potentialiser ces fonctions comme arme psychique offre l’accès à la pensée stratégique opérative. La psychanalyse dissèque ici la prosopographie de l’officier supérieur qui endosse à la fois les habits du père et de la mère (fonction de réunification par la dialectisation) embrassant le complexe œdipien pour guider les foules organisées. Mener des hommes, prévenir et soutenir les traumatismes du métier de militaire, loin de toute l’apparente rigidité des conditionnements, joue d’un art exigé de l’officier : l’expérience de plasticité psychique (apprentissage de la dissociation) et de fluidité (maîtrise de la dialectisation)... et donc d’une forte liberté intérieure....