Thèse soutenue

Contribution à l'étude de la restauration de la musique à l'église au xixe siècle au prisme de l'expérience de Félix Clément (1822-1885)

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Amélie Porret-Dubreuil
Direction : Denis HerlinAchille Davy-Rigaux
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Musicologie
Date : Soutenance le 19/10/2016
Etablissement(s) : Lyon
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Lettres, langues, linguistique, arts (Lyon ; 2007-....)
Partenaire(s) de recherche : Etablissement opérateur d'inscription : Université Jean Monnet (Saint-Étienne ; 1969-....)
Laboratoire : Centre interdisciplinaire d'Etudes et de Recherches sur l'Expression Contemporaine (Saint-Etienne ; 1969-2020) - Centre Interdisciplinaire d'Etudes et de recherche sur l'Expression Contemporaine / CIEREC (EA 3068)
Jury : Président / Présidente : Cécile Reynaud
Examinateurs / Examinatrices : Rémy Campos, Katherine Ellis, Vincent Petit

Mots clés

FR  |  
EN

Résumé

FR  |  
EN

L'étude de la musique à l'église au XIXe siècle est une thématique de recherche en plein essor. Depuis quinze ans, lesrecherches menées ont permis d'appréhender ce large sujet et d'ouvrir les perspectives de recherche qui en découlent,mais une part de cette thématique reste encore à explorer. En effet, le mouvement de restauration de la musique d'égliseest à ce jour peu abordé de façon singulière.Notre objectif étant de mettre en évidence l'étendue du champ de recherche, musicologique et pluridisciplinaire liée àl'étude de ce mouvement, Félix Clément est apparu être une entrée appropriée. Bien que n'étant pas chef de file, Clémentsemblait s'engager dans toutes les voies qui s'ouvraient à lui pour aborder et développer la question de la restauration dela musique à l'église.Dépassant le domaine du religieux, Clément fait montre, dans son travail de restaurateur du chant liturgique et selon sesdifférentes approches, d'une réelle acuité d'esprit et prend bien en considération toute la complexité d'une telleentreprise. Surtout, il permet d'intégrer le mouvement auquel il appartient dans le flux historiographique, sociétal,politique et cultuel et d'en révéler toute la profondeur. li ouvre la voie de plusieurs axes de recherches liés à l'étude de larestauration du chant liturgique de sorte qu'un vaste paysage du mouvement se dépeint au seul regard de ses activités.Notre étude s'applique à replacer les démarches de Clément dans leur contexte afin d'en dégager le rapport àl'environnement politique et cultuel et de définir l'importance et les retombées de ses travaux.