Thèse soutenue

Etudes expérimentales et numériques du comportement des structures en Pisé et en maçonnerie : Apport de la MED

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Julie Al-Hout
Direction : Ali Limam
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Génie civil
Date : Soutenance le 18/07/2016
Etablissement(s) : Lyon
Ecole(s) doctorale(s) : Ecole doctorale Mécanique, Energétique, Génie Civil, Acoustique (Villeurbanne ; 2011-....)
Partenaire(s) de recherche : établissement opérateur d'inscription : Institut national des sciences appliquées (Lyon ; 1957-....)
Laboratoire : LGCIE - Laboratoire de Génie Civil et d' Ingénierie Environnementale, EA 4126 (Villeurbanne, Rhône) - Laboratoire de Génie Civil et d'Ingénierie Environnementale / LGCIE
Jury : Président / Présidente : Abdeslam Draoui
Examinateurs / Examinatrices : Ali Limam, Abdeslam Draoui, Mohammad Hjiaj, Mokhtar Mabssout, Marwan Al-Heib, Francesco Del’Isola, Ali Mesbah, Tan.Trung Bui
Rapporteurs / Rapporteuses : Mohammad Hjiaj, Mokhtar Mabssout

Résumé

FR  |  
EN

Cette contribution, en s’appuyant sur un travail expérimental et de modélisation numérique à l’aide de la méthode des éléments distincts, vise l’étude de structures en maçonnerie et de structures en pisé. Pour la partie maçonnerie, notre étude traite tout d’abord de modèles réduits testés sur table inclinable, puis dans un second temps nous avons testé des murs en briques à une échelle représentative. Dans la deuxième partie, nous avons mené des essais sur des murs en pisé sous un chargement en cisaillement, avec ou sans précontrainte axiale de confinement qui correspond à une descente de charge. Une modélisation numérique par la méthode des éléments discrets a été réalisée pour ces différents cas d’étude. La comparaison entre les résultats expérimentaux et numériques, nous a permis, d’évaluer les pertinences et limites de la modélisation via la méthode des éléments discrets (DEM).