Diversité des modes de résistance de cible aux antivitamines K chez les rongeurs

par Joffrey Goulois

Thèse de doctorat en Biochimie

Sous la direction de Etienne Benoît et de Virginie Lattard.

Soutenue le 08-04-2016

à Lyon , dans le cadre de École Doctorale Interdisciplinaire Sciences-Santé. (Villeurbanne) , en partenariat avec Université Claude Bernard (Lyon) (établissement opérateur d'inscription) et de VetAgro Sup (laboratoire) .

Le président du jury était Léa Payen.

Le jury était composé de Alexandra Esther, Carine Brouat.

Les rapporteurs étaient Patrick Gouat, Claude R. Petit, Yves Michelin.


  • Résumé

    Les populations de rongeurs sont responsables de nombreux problèmes économiques et sanitaires. Pour ces raisons certains rongeurs sont qualifiés de nuisibles, tels que le rat brun, le rat noir et la souris domestique. En conséquence, leurs populations doivent être gérées. Cette gestion implique des mesures sanitaires et écologiques strictement indispensables mais passe aussi par l'utilisation de produits chimiques toxiques. Dans le cadre de la lutte chimique, les AVKs sont actuellement les molécules les plus utilisées. Ces AVKs inhibent la coagulation sanguine et sont à l'origine d'hémorragies mortelles. La cible pharmacologique des AVK est l'enzyme VKOR, codée par le gène vkorc1. Cependant, l'utilisation intensive des AVKs depuis les années 1950 a eu pour conséquence, chez les rongeurs, la sélection de résistance à ces molécules. La résistance de cible a été bien étudiée chez le rat brun mais est très peu connue chez la souris domestique et le rat noir

  • Titre traduit

    Diversity of target resistance modes to vitamin K


  • Résumé

    Rodent populations are responsible for many economic and health problems. For these reasons different rodents species are called pests and particularly brown rats, house mice and black rats. Their populations need to be managed. This management involves health and environmental measures strictly necessary but is also based on the use of toxic chemicals. As part of chemical control, the AVKs are currently the most commonly used molecules. These AVKs inhibit blood coagulation and are the cause of fatal bleeding. The pharmacological target of AVK is the VKOR enzymatic activity, encoded by the vkorc1 gene. However, the intensive use of AVKs since the 1950s has led to the development of resistance to these molecules. The target resistance has been well studied in the brown rat, but little is known in the house mouse and the black rat


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.