Thèse soutenue

Corridors urbains et Transit Oriented Development : Enseignements d’une modélisation intégrée des transports et de l’usage du sol appliquée à la métropole lilloise

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Liu Liu
Direction : Philippe MéneraultAlain L'Hostis
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Aménagement et urbanisme
Date : Soutenance le 10/11/2016
Etablissement(s) : Lille 1
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Sciences économiques, sociales, de l'aménagement et du management (Lille ; 1992-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Territoires, Villes, Environnement & Société (TVES) - Laboratoire Ville, mobilité, transport (Champs-sur-Marne, Seine-et-Marne)

Résumé

FR  |  
EN

La mobilité des personnes dépend à la fois de l’offre de service de transports, et de l’organisation de notre espace de vie. Nos choix de localisation de résidence, de travail, ainsi que nos choix de déplacement et d’itinéraire dépendent de nos budgets monétaires, temporels et de nos préférences. L’organisation de notre espace de vie a donc de fortes répercussions sur les consommations d’espace et d’énergie. Peut-on concevoir notre espace de vie en 2040 sous une forme plus sobre ? Pour parvenir à un nouvel équilibre, nous proposons, sur le terrain de l’agglomération lilloise, d’appliquer le concept urbanistique théorique du Transit-Oriented-Development et son modèle du Corridor Urbain. Nos objectifs consistent à concentrer les activités de tous types le long des axes de Transports Collectifs lourds existants, ainsi, à redévelopper la métropole dans ses corridors afin de promouvoir une vie de proximité. En limitant l’urbanisation en dehors des espaces de corridors, nous maîtrisons l’étalement urbain et facilitons une mobilité durable. Pour tester un tel scénario, un modèle de simulation intégrée est mis en place incluant à la fois l’usage des espaces et le réseau complet des transports. Trois visions de stratégie territoriale en matière de réaménagement sont testées afin de mesurer les conséquences à long terme sur la morphologie des espaces et sur les mobilités humaines pour des activités diverses, ainsi que les effets environnementaux liés à ces actions. En plus d’enrichir la compréhension du système complexe qu’est la ville, les résultats issus de cette étude prospective apportent des indications pour l’organisation spatiale et pour la conception de la mobilité.