Thèse soutenue

Etude de l’autovaporisation instantanée dans l’intensification de l’extraction de l’huile essentielle du bois de santal

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Tassadit Issaadi-Hamitouche
Direction : Karim Allaf
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Génie des procédés
Date : Soutenance le 06/12/2016
Etablissement(s) : La Rochelle
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Sciences et ingénierie des matériaux, mécanique, énergétique et aéronautique (Poitiers ; 2009-2018)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Laboratoire des Sciences de l’Ingénieur pour l’Environnement (La Rochelle)
Jury : Président / Présidente : Mohammed Nasreddine Zidoune
Examinateurs / Examinatrices : Karim Allaf, Mohammed Nasreddine Zidoune, Abdellah Arhaliass, Jean-Louis Lanoisellé, Tamara Allaf, Colette Besombes
Rapporteurs / Rapporteuses : Abdellah Arhaliass, Jean-Louis Lanoisellé

Résumé

FR  |  
EN

La présente étude porte sur l’analyse fondamentale et expérimentale des procédés d’extraction des volatils. Les méthodes conventionnelles d’hydrodistillation et d’entrainement à la vapeur dans l’extraction des composés volatils (huiles essentielles…), impliquent une cinétique ralentie voire bloquée par « le processus paradoxal ». Ce dernier est dû au couplage de la génération interne de vapeur impliquant deux transferts couplés de vapeur (par diffusion) et de chaleur (par conduction). Ces deux transferts sont alors dirigés de la surface d’échange vers l’intérieur. Seul un processus de transfert partiel de la vapeur par front progressif assure l’évolution du processus. La cinétique est ainsi inévitablement lente, générant un niveau élevé de consommation d’énergie et induisant une dégradation potentielle de la matière extraite. Pour faire face à cette situation, une modification du type de transfert est essentielle. Nous avons opté pour un transfert de type Darcy au lieu du transfert de Fick, soit un gradient de pression totale au lieu du gradient de pression partielle comme « driving force ». Nous avons ainsi choisi la Détente Instantanée Contrôlée DIC comme procédé générant, suite à la détente vers le vide, une autovaporisation instantanée couplée à un grand gradient de pression totale de l’intérieur du matériau vers le milieu environnant sous vide. La détente instantanée contrôlée (DIC) a été étudiée, selon la méthodologie des plans d’expériences dans le but d’évaluer l’impact des variables opératoires sur l’extraction et de définir les paramètres optimums. Le nombre de cycles et le temps de traitement ont été pris comme paramètres indépendants. Ces paramètres sont appropriés pour représenter les aspects mécaniques et thermiques du processus DIC. L’extraction directe de l’huile essentielle du bois de santal par DIC-MP, gérée essentiellement par le nombre de cycles, indépendamment du temps de traitement, est une autovaporisation des composés volatils. Cette nouvelle méthode a ensuite été comparée tout au long de sa mise en application à l’hydrodistillation. Alors que la méthode traditionnelle d’extraction de l’huile essentielle du bois de santal requiert 140 h, l’optimisation de la DIC nous a permis de réaliser l’extraction en seulement 6 minutes, avec des rendements pratiquement similaires. Dans un dernier temps, une approche écologique et une compréhension du phénomène mis en jeu pour l’extraction des huiles essentielles par DIC ont été abordées. La rapidité de la procédure, la réduction du coût énergétique et le bon impact environnemental font de la DIC une technique industrielle particulièrement innovante et hautement attrayante.