Thèse soutenue

Développement d'un procédé pour l'époxydation et la carbonatation des huiles végétales : application à l'huile de coton

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Jun Liu Zheng
Direction : Bechara TaoukFabrice BurelSébastien Leveneur
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Energétique. Génie des procédés
Date : Soutenance le 27/06/2016
Etablissement(s) : Rouen, INSA
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale sciences physiques mathématiques et de l'information pour l'ingénieur (Saint-Etienne-du-Rouvray, Seine-Maritime ; ....-2016)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Laboratoire de sécurité des procédés chimiques (Saint Etienne du Rouvray, Seine-Maritime ; 1989-....)
: Normandie Université (2015-....)
Jury : Président / Présidente : Laurent Falk
Examinateurs / Examinatrices : Bechara Taouk, Fabrice Burel, Sébastien Leveneur, Laurent Falk, Jean-Marc Schweitzer, Sébastien Paul, Tapio Salmi
Rapporteurs / Rapporteuses : Jean-Marc Schweitzer

Résumé

FR  |  
EN

Ce travail de thèse porte sur l'étude d'un procédé d'époxydation et de carbonatation par CO₂ des huiles végétales ce qui permet de valoriser à la fois les huiles et le CO₂ .Un modèle cinétique passant par la formation in situ de l'acide performique est construit pour l'époxydation de l'acide oléique et de l'huile de coton, en couplant les bilans de matière et d'énergie. Une stratégie permettant de réduire le nombre de paramètre à estimer est adoptée. Ce modèle est potentiellement transposable aux autres huiles ayant une structure similaire, car la réactivité de chaque type d'acide gras est déterminée. Pour la réaction de carbonatation, une étude cinétique est réalisée, et la solubilité et le coefficient de transfert de matière du CO₂ dans la phase liquide sont mesurés en tenant compte de la non idéalité des conditions à l'aide de l'équation d'état de Peng-Robinson. L'utilisation du carbonate obtenu est enfin examinée dans la synthèse de polyuréthanes sans isocyanates (NIPUs).