Thèse soutenue

Navigation augmentée d'informations de fluorescence pour la chirurgie laparoscopique robot-assistée

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Anthony Agustinos
Direction : Philippe CinquinSandrine Voros
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Biotechnologie, instrumentation, signal et imagerie pour la biologie, la médecine et l'environnement
Date : Soutenance le 06/04/2016
Etablissement(s) : Université Grenoble Alpes (ComUE)
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale ingénierie pour la santé, la cognition, l'environnement (Grenoble ; 1995-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Techniques de l’ingénierie médicale et de la complexité - Informatique, mathématiques et applications (Grenoble)
Jury : Président / Présidente : Jocelyne Troccaz
Examinateurs / Examinatrices : Guillaume Morel, Pierre Mozer
Rapporteurs / Rapporteuses : Christophe Doignon, Marie-Odile Berger

Résumé

FR  |  
EN

La chirurgie laparoscopique reproduit fidèlement les principes de la chirurgie conventionnelle avec une agressioncorporelle minimale. Si cette chirurgie apparaît comme étant très avantageuse pour le patient, il s’agit d’une interventionchirurgicale difficile où la complexité du geste chirurgical est accrue, en comparaison avec la chirurgie conventionnelle.Cette complexité réside en partie dans la manipulation des instruments chirurgicaux et la visualisation dela scène chirurgicale (notamment le champ de visualisation restreint d’un endoscope classique). La prise de décisionsdu chirurgien pourrait être améliorée en identifiant des zones critiques ou d’intérêts non visibles dans la scènechirurgicale.Mes travaux de recherche visent à combiner la robotique, la vision par ordinateur et la fluorescence pour apporterune réponse à ces difficultés : l’imagerie de fluorescence fournira une information visuelle supplémentaire pour aiderle chirurgien dans la détermination des zones à opérer ou à éviter (par exemple, visualisation du canal cystique lorsd’une cholécystectomie). La robotique assurera la précision et l’efficience du geste du chirurgien ainsi qu’une visualisationet un suivi "plus intuitif" de la scène chirurgicale. L’association de ces deux technologies permettra de guideret sécuriser le geste chirurgical.Une première partie de ce travail a consisté en l’extraction d’informations visuelles dans les deux modalités d’imagerie(laparoscopie/fluorescence). Des méthodes de localisation 2D/3D en temps réel d’instruments chirurgicaux dansl’image laparoscopique et de cibles anatomiques dans l’image de fluorescence ont été conçues et développées.Une seconde partie a consisté en l’exploitation de l’information visuelle bimodale pour l’élaboration de lois de commandepour des robots porte-endoscope et porte-instrument. Des commandes par asservissement visuel d’un robotporte-endoscope pour suivre un ou plusieurs instruments dans l’image laparoscopique ou une cible d’intérêt dansl’image de fluorescence ont été mises en oeuvre.Dans l’objectif de pouvoir commander un robot porte-instrument, enfonction des informations visuelles fournies par le système d’imagerie, une méthode de calibrage basée sur l’exploitationde l’information 3D de la localisation d’instruments chirurgicaux a également été élaborée. Cet environnementmultimodal a été évalué quantitativement sur banc d’essai puis sur spécimens anatomiques.À terme ce travail pourra s’intégrer au sein d’architectures robotisées légères, non-rigidement liées, utilisant des robotsde comanipulation avec des commandes plus élaborées tel que le retour d’effort. Une telle "augmentation" descapacités de visualisation et d’action du chirurgien pourraient l’aider à optimiser la prise en charge de son patient.