Thèse soutenue

Enjeux du conte de source orale dans le processus d’éducation langagière en contexte scolaire.Intervention didactique dans quatre collèges francophones au Cameroun

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Léonie Toua
Direction : Marinette MattheyDiana-Lee Simon
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences du langage Spécialité Didactique et Linguistique
Date : Soutenance le 08/04/2016
Etablissement(s) : Université Grenoble Alpes (ComUE)
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale langues, littératures et sciences humaines (Grenoble, Isère, France ; 1991-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Laboratoire de linguistique et didactique des langues étrangères et maternelles (Grenoble)
Jury : Président / Présidente : Zachée Denis Bitjaa Kody
Rapporteurs / Rapporteuses : Zachée Denis Bitjaa Kody, Ursula Baumgardt

Mots clés

FR  |  
EN

Résumé

FR  |  
EN

Souvent considéré comme une pure littérature ludique et enfantine, le conte ne relève pas seulement d'une pratique culturelle ancrée dans les arts et modes de vie, mais d'une modalité pédagogique émanant de la dialectique de l'oralité. Bien plus, il semble occuper une place primordiale dans le contexte socio-culturel africain/camerounais et ce, malgré le développement et l'expansion de la « société de l'écriture ». Mais au vu des difficultés auxquelles seraient confrontés certains acteurs de l’éducation (enseignants, conteurs, élèves) à transmettre cet art de la parole, ne serait-il pas temps de découvrir la manière et la pédagogie avec lesquelles le conte peut permettre aux élèves de déployer des compétences orales? Comment initier les apprenants à une pratique artistique du conte qui différencie l'action de lire à celle de conter oralement? Partant de différents niveaux de médiation, les pistes de ce travail explorent l'approche pédagogique de l'oralité et proposent des activités langagières dans trois collèges au Cameroun. Nos résultats (dé)montrent qu’à défaut de perpétuer et de renforcer la culture de l'oralité, le conte oral développe et contribue à la valorisation des compétences narratives chez les apprenants. La visée de la présente étude est, d’une part d’intégrer le conte comme un moyen propice au langage et un vecteur d'identité interculturelle, et d’autre part de renouveler les approches et perspectives, tant dans l'enseignement de l’oral que dans l’ingénierie pédagogique.