Thèse soutenue

Contribution à la caractérisation des mécanismes impliqués dans les effets promnésiants de la modulation des récepteurs 5-HT6

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Rachel Asselot
Direction : François DauphinValentine Bouët
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Pharmacie
Date : Soutenance en 2016
Etablissement(s) : Caen
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Normande de biologie intégrative, santé, environnement (Mont-Saint-Aignan, Seine-Maritime)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Groupe mémoire et plasticité comportementale (Caen2008-2016)
autre partenaire : Normandie Université (2015-....)
Jury : Président / Présidente : Jean-Christophe Cassel
Examinateurs / Examinatrices : François Dauphin, Valentine Bouët, Jean-Christophe Cassel, Luc Zimmer, Laurent Galineau, Willy Gsell
Rapporteurs / Rapporteuses : Jean-Christophe Cassel, Luc Zimmer

Résumé

FR  |  
EN

Les récepteurs 5-HT6 représentent une cible thérapeutique intéressante dans le traitement des troubles mnésiques. Leur blocage à l’aide d’antagonistes, mais également leur activation à l’aide d’agonistes, améliorent les performances mnésiques chez le rongeur. Les mécanismes sous-tendant ces effets bénéfiques n’ont cependant pas encore été élucidés. Grâce à des approches comportementales chez la souris, nous avons pu montrer que les effets bénéfiques du blocage des récepteurs 5-HT6 mettaient en jeu le système glutamatergique. Nous avons ensuite démontré que l’activation des récepteurs 5-HT6, tout comme leur blocage, améliorait les performances de reconnaissance (spatiale ou non spatiale) en modulant l’activité d’une voie de signalisation, la voie mTOR. Enfin, nous avons identifié, au moyen de la technique d’IRM pharmacologique, les réseaux cérébraux mis en jeu lors de la stimulation ou du blocage des récepteurs 5-HT6 chez le rat. Ces résultats pourrait ainsi favoriser l’identification de cibles d’intérêt pour le traitement des troubles de la mémoire pour lesquels il n’existe, encore aujourd’hui, aucun traitement pharmacologique efficace.