Thèse soutenue

Mesure et discrimination de rayonnements bêta et gamma dans une ambiance gamma élevée et fluctuante : conception, développement et caractérisation d'un contaminamètre haute sensibilité

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Maxime Karst
Direction : Fabrice PiquemalCédric Cerna
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Astrophysique, plasmas, nucléaire
Date : Soutenance le 13/12/2016
Etablissement(s) : Bordeaux
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale des sciences physiques et de l’ingénieur (Talence, Gironde ; 1995-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Centre d'études nucléaires Bordeaux Gradignan
Jury : Président / Présidente : Philippe Moretto
Examinateurs / Examinatrices : Fabrice Piquemal, Cédric Cerna, Philippe Moretto, Jérôme Boch, José Busto, Ioannis Giomataris
Rapporteurs / Rapporteuses : Jérôme Boch, José Busto

Résumé

FR  |  
EN

Dans le cadre des activités de maintenance des centrales nucléaires, les personnes intervenant sur des chantiers en zone contrôlée doivent effectuer des mesures de contamination surfacique sur leurs outils, gants, sur tenue de travail et sur les parties de leur corps susceptible d’être contaminées (cou et tête par exemple). Or, les mesures de contamination surfacique bêta ne peuvent pas toujours être réalisées au plus près des chantiers. Le bruit de fond gamma présent à ces endroits étant élevé et fluctuant, ce dernier perturbe les appareils utilisés habituellement pour la mesure de contamination surfacique. L’objectif principal de ce travail était de concevoir un appareil de mesure adapté à la détection de contamination surfacique bêta de quelques Bq/cm2 (typiquement < 4 Bq/cm2), dans une ambiance gamma de quelques dizaines de µSv/h (typiquement < 100 µSv/h) et fluctuante (typiquement de l’ordre de 30% en 1 seconde).