Thèse soutenue

Changement de croyances et logiques modales

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Thomas Caridroit
Direction : Sébastien KoniecznyPierre Marquis
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Informatique
Date : Soutenance le 13/12/2016
Etablissement(s) : Artois
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Sciences pour l'ingénieur (Lille)
Jury : Examinateurs / Examinatrices : Sébastien Konieczny, Pierre Marquis, Andreas Herzig, Odile Papini, François Schwarzentruber, Tiago De Lima
Rapporteurs / Rapporteuses : Andreas Herzig, Odile Papini

Résumé

FR  |  
EN

Le changement de croyances vise à trouver des moyens adéquats pour faire évoluer les croyances d'un agent lorsqu'il est confronté à de nouvelles informations. Dans la plupart des travaux sur la révision de croyances, l'ensemble de croyances d'un agent est composé de croyances au sujet de l'environnement (le monde) et est représenté par un ensemble de formules de la logique classique. Dans de nombreuses applications, un agent n'est pas seul dans l'environnement, mais le partage avec d'autres agents, qui ont aussi des croyances. Ainsi les croyances sur les croyances des autres agents constituent un élément d'information important pour l'agent, afin d'être en mesure de prendre les meilleures décisions et d'effectuer les meilleures actions. L'utilisation de croyances sur les croyances des autres agents est par exemple cruciale dans la théorie des jeux. Dans cette thèse, nous étudions dans un premier temps les opérateurs de contraction propositionnelle correspondant aux opérateurs de révision de Katsuno et Mendelzon. Nous étudions ensuite une connexion entre les logiques épistémiques et la théorie du changement de croyances, proche de l'approche AGM. Nous nous sommes intéressés à l'utilisation des opérateurs qui modifient les croyances des agents dans les modèles KD45n standard. Cette tâche est plus compliquée que dans le cadre AGM standard, car, dans un contexte multi-agents, les nouvelles informations peuvent prendre différentes formes. Par exemple, chaque nouvelle information peut être observée/transmise/disponible à tous les agents ou seulement à certains d’entre eux.