Evaluation par imagerie isotopique des effets bénéfiques de progéniteurs endothéliaux circulants dans un modèle rongeur d'ischémie cérébrale focale transitoire

par Philippe Garrigue

Thèse de doctorat en Pathologie humaine

Sous la direction de Benjamin Guillet et de Pascale Pisano.


  • Résumé

    Les accidents vasculaires cérébraux (AVC) représentent l’une des premières causes de morbi-mortalité dans les pays industrialisés et sont en constante augmentation. Pour l’heure, aucune autre thérapie que la thrombolyse intraveineuse n’est validée, or moins de 10% des patients y sont éligibles.Les premiers essais de thérapie régénérative par greffe de progéniteurs endothéliaux ont montré leur efficacité au niveau préclinique sur la récupération fonctionnelle, mais très peu de cellules parviennent jusqu’au site de la lésion pour y exercer leurs effets. De précédents travaux ont montré que l’érythropoïétine (EPO) augmentait la mobilisation et la prolifération de progéniteurs endothéliaux depuis la moelle osseuse, ainsi que leur adressage vers les sites ischémiés in vivo.Nous avons formulé l’hypothèse que l’EPO pouvait permettre aux progéniteurs endothéliaux vrais (ECFCs) d’atteindre le site ischémié en plus grand nombre pour y exercer un effet plus important, plus rapidement. Nous avons donc décidé d’évaluer trois stratégies d’optimisation : coadministration d’ECFCs et d’EPO, administration d’ECFCs prétraités à l’EPO, et enfin coadministration d’ECFCs et d’un dérivé de l’EPO dénué d’effet hématopoïétique. Pour nos derniers travaux, nous nous sommes aidés de l’imagerie isotopique µSPECT/CT pour quantifier l’adressage au niveau de la lésion des ECFCs avec ou sans optimisation pharmacologique à l’EPO, et évaluer longitudinalement leurs effets bénéfiques sur la rupture de la barrière hémato-encéphalique, l’apoptose cérébrale et le débit sanguin cérébral résiduel, en complément des techniques référentes et de l’évaluation clinique neurofonctionnelle.

  • Titre traduit

    Evaluation by isotopic imaging of beneficial effects of endothelial progenitor cells in a rodent model of focal cerebral ischemia


  • Résumé

    Stroke represents a leading cause of morbidity and mortality in industrialized countries and prevalence steadily increases. For now, no other therapy that intravenous thrombolysis is validated, still, less than 10% of patients are eligible.The first preclinical regenerative therapy trials using endothelial progenitor cells engraftment gave evidence of their efficacy on functional recovery, although very few cells reached the site of injury to exert their effects are. Previous works showed that erythropoietin (EPO) increased mobilization and proliferation of endothelial progenitor cells from bone marrow, as well as their homing to the ischemic sites in vivo.We hypothesized that EPO could enable true endothelial progenitor cells (ECFCs) to reach the ischemic site in larger quantity, faster, to exercise a greater effect. We decided to evaluate three optimization strategies: coadministration of ECFCs and EPO, administration of EPO-pretreated ECFCs, and finally coadministration of ECFCs and an EPO derivative devoid of hematopoietic effect.In this work, we used μSPECT/CT imaging to quantify the ECFCs homing to the ischemic site with or without EPO optimization after cerebral ischemia, and longitudinally assessed their beneficial effects on blood-brain barrier disruption, cerebral apoptosis and residual cerebral blood flow, complementary to the referent techniques and neurofunctional clinical evaluation.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.