Thèse soutenue

La sonie des signaux non-stationnaires et la sonie binaurale : application à la téléphonométrie

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Idir Edjekouane
Direction : Sabine Meunier
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Acoustique
Date : Soutenance le 30/09/2016
Etablissement(s) : Aix-Marseille
Ecole(s) doctorale(s) : Ecole doctorale Sciences pour l'Ingénieur : Mécanique, Physique, Micro et Nanoélectronique (Marseille ; 2000-....)
Partenaire(s) de recherche : Entreprise : Orange (2000-.....)
Laboratoire : LMA, Laboratoire de Mécanique et d'Acoustique (UMR 7031 ; CNRS, Ecole Centrale de Marseille, Aix-en-Provence)
Jury : Président / Présidente : Sebastian Möller
Examinateurs / Examinatrices : Cyril Plapous, Patrick Susini
Rapporteurs / Rapporteuses : Régine Le Bouquin Jeannès, Wolfgang Ellermeier

Résumé

FR  |  
EN

Lors d’une conversation téléphonique entre deux personnes, le niveau sonore perçu (i.e. la sonie) doit être réglé pour être confortable à l’écoute. Depuis plus de trente ans, nous utilisons un indicateur appelé « loudness Rating (LR) » pour régler la sonie dans cette zone de confort. Cet indicateur a été développé pour la téléphonie filaire classique. Cependant, avec les avancées récentes en télécommunication, l’utilisation actuelle du LR montre certaines limitations. Ainsi, le but de cette thèse est d’étudier la possibilité de remplacer l’indicateur LR par un modèle de sonie plus sophistiqué issu de l’état de l’art, basé sur le modèle de Zwicker. Nous avons sélectionné puis évalué le comportement des quatre modèles de sonie les plus répandus. Dans ce but, nous avons conçu une nouvelle méthode de mesure de sonie appelée : « Mesure Indirecte du Niveau d’Isosonie (MINI) ». La conclusion de cette évaluation est que ces modèles de sonie peuvent être utilisés pour remplacer le LR en mode mains-libres. Cependant, leur utilisation en mode combiné nécessite des études complémentaires afin d’améliorer leurs prédictions.