Thèse soutenue

Implication de la sous-unité B4 des canaux sodiques dépendants du voltage dans l'invasivité des cellules cancéreuses mammaires et régulation de son expression par l'acide docosahexaènoïque

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Emeline Bon
Direction : Stéphane ChevalierSébastien Roger
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences de la Vie et de la Santé
Date : Soutenance le 07/12/2015
Etablissement(s) : Tours
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Santé, Sciences Biologiques et Chimie du Vivant (Centre-Val de Loire)
Partenaire(s) de recherche : Equipe de recherche : Nutrition, croissance et cancer (Tours)
Jury : Président / Présidente : Fabien Van Coppenolle
Examinateurs / Examinatrices : Stéphane Chevalier, Sébastien Roger, Fabien Van Coppenolle, Olivier Soriani, Philippe Chavrier, Nathalie Neyroud
Rapporteurs / Rapporteuses : Olivier Soriani, Philippe Chavrier

Résumé

FR  |  
EN

La perte de l’expression de la sous-unité β4 des canaux sodiques dépendants du voltage NaV dans les tumeurs mammaires est associée à un grade cancéreux élevé et au développement des métastases. L’extinction de son expression dans les cellules MDA-MB-231 augmente de plus de deux fois leur invasivité. Au cours de cette thèse, nous avons montré que la sous-expression de β4 favorise la transition mésenchymato-amoeboïde et augmente l’invasion cancéreuse indépendante de NaV. Cette transition se caractérise par l’acquisition d’une morphologie plus arrondie, par la présence de blebs à la surface cellulaire et par une augmentation de l’activité RhoA-GTPase. Cette transition est inhibée par la surexpression du domaine intracellulaire C-terminal de la sousunité β4. L’expression de β4 peut être augmentée par un apport en acide docosahexaènoïque (22:6n-3), qui augmente l’activité du promoteur de son gène SCN4B. Le DHA augmente également l’expression de β4 en modulant l’expression des récepteurs nucléaires PPAR, sensibles aux lipides.