Thèse soutenue

Profils de personnalité et adaptations psychologiques à la fibromyalgie et aux autres maladies rhumatologiques : étude comparative

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Émilie Bucourt
Direction : Robert CourtoisChristian Réveillère
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Psychologie
Date : Soutenance le 24/11/2015
Etablissement(s) : Tours
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Sciences de l'homme et de la société (Tours ; 1996-2018)
Partenaire(s) de recherche : Equipe de recherche : Psychologie des âges de la vie et adaptation (Tours ; 1990-...)
Jury : Président / Présidente : Denis Mulleman
Examinateurs / Examinatrices : Catherine Bungener, Lucia Romo, Odile Plaisant

Résumé

FR  |  
EN

Cette étude cherche à 1) comparer la personnalité et l’adaptation des fibromyalgiques (FM) avec ceux ayant une polyarthrite (PR), une spondylarthrite (SA) ou un syndrome de Gougerot-Sjögren (SG) ; 2) identifier les liens et influences entre la personnalité et les variables agissant sur le retentissement et le coping et 3) observer l’existence de différences intra-groupes chez les FM. 48 FM, 47 PR, 47 SA et 23 SG ont répondu aux BFI (personnalité), GHQ (souffrance psychique), FIQ (douleur, retentissement), FSS (fatigue), EVE (événements de vie), CSQ (coping) et MINI (comorbidité anxio-dépressive). Les FM ont une élévation de l’agréabilité (A), de l’ouverture (O), du Névrosisme (N) et un retentissement plus sévère que les autres. Dans les maladies rhumatismales, l’anxiété influence la dépression, la douleur, la fatigue et la dramatisation. N influence majoritairement l’anxiété, le coping actif et modérément la dépression. Enfin, la douleur et N permettent de distinguer deux sous groupes dans la FM. La personnalité a une influence sur l’adaptation. A et O semblent être des défenses face au stress alors que N a un impact direct et néfaste dans l’adaptation