L’éveil politique de la société algérienne à travers révoltes, soumission, assimilation et nationalisme, 1830-1936

par Abla Gheziel

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Guy Pervillé.

Le président du jury était Colette Zytnicki.

Le jury était composé de Guy Pervillé, Henry Laurens, Jacques Frémeaux, Mathieu Guidère, Alain Messaoudi.

Les rapporteurs étaient Henry Laurens, Jacques Frémeaux.


  • Résumé

    Plus de cinquante ans après son indépendance, l’histoire de l’Algérie coloniale est et, demeure toujours un sujet aussi douloureux et sensible des deux côtés de la Méditerranée. Au fur et à mesure de l’expansion coloniale française, les membres de la société de l’ex-régence d’Alger voient le mode de vie et leur statut changer. Et, ce en fonction des réformes et des dispositions de l’administration coloniale qui à la fois dut conduire une politique à deux niveaux: une politique pour les colons , les nouveaux habitants de l’Algérie, et une autre pour les indigènes qui malgré le fait que le Senatus consulte de 1865 leur ait accordé la citoyenneté, ils n’en restaient pas moins des sujets de seconde zone. A travers cette étude, nous proposons de suivre l’évolution et les facteurs qui ont contribué à l’éveil populaire des masses musulmanes durant la période qui s’étend de 1830 à 1936. Un champs d’études ayant pour cadre les révoltes populaires ; symbole de la résistance populaire des milieux ruraux, la notion de soumission qui reflète une position mitigée de la part des population qui vacille entre résistance et cohabitation face à l’administration militaire puis face à l’administration coloniale civile, Également la perception de la question de l’assimilation chez les Algériens musulmans et les Européens qui revêtit diverses interprétations à partir de la question du royaume arabe et du problème de la naturalisation. La question du nationalisme et la problématique de son existence ou non avant le débarquement des Français. Notre théorie est que tous ces facteurs ont aidé à l’éclosion du nationalisme, processus qui n’a pas suivi un développement linaire mais fut le résultat d’un cheminement complexe compte tenu des différents facteurs tels que le panislamisme, les retombées de la Première guerre mondiale et l’engagement des indigènes dans ce conflit qui à la base ne les concernait pas. Puis, entre les années 1920 et 1930, les formations politiques font leur apparition, intellectuels et réformistes musulmans s’affirment sur la scène politique et engage la confrontation avec l’administration coloniale et le gouvernement de la Métropole. Ainsi , la prise de conscience des masses musulmanes allaient se manifester et s’imposer en dépassant les différences des uns et des autres ; c’est à dire passer d’une pensée particulariste, d’un régionalisme à une pensée collective nationale : se reconnaitre dans une seule et unique identité nationale.

  • Titre traduit

    The political awakening of Algerian society through revolts, submission, assimilation and nationalism.1830-1936


  • Résumé

    The political awakening of Algerian society through revolts, submission, assimilation and nationalism.1830-1936. More than fifteen years after his independence, Algerian colonial history is and stills always a painful and sensitive subject for the two sides of the Mediterranean Sea. As the French colonial expansion took place, members of society of former regency of Algiers see their way of living changing. And, this in function of reforms and measures of colonial administration which drive a two level policy: toward settlers’ policy; the new inhabitants of Algeria. And another one for indigenous whom still second zone citizen even if the ײSenatus consultײ of 1865 gives them citizenship. Throughout this study, we suggest to follow the evolution of these factors which contribute to the popular awakening of Muslim masses during the period between 1830 and 1936. It is a field of study which includes not only popular revolts, the symbol of rural resistance. But also the notion of submission reflecting à mixed position of populations between resistance and cohabitation with military administration first, then with civil colonial one after, thus the assimilation issue of Algerian Muslims and Europeans, which clothed various interpretations starting by the Arab Kingdom of Napoleon III and the problem of naturalization, and finally, the nationalism issue and the issue of its existence or not before the landing of French. Our theory is that all these features helped the hatching of nationalism, a process which did not follow a linear development but was the result of a complex path according to different factors such as Pan Islamism, the consequences of the WWI and the participation of the indigenous in this conflict which was not their conflict. Then, from 1920 and 1930, political groups appear; Muslim reformers and intellectuals assert themselves in political scene and engage the confrontation with the colonial administration and metropolitan government. Thus, the awareness of Muslim masses will appear and lead up on differences between people; in other move from individual or regional thinking towards a collective national thinking.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autres versions

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2015 par [l'auteur] à [Lieu de publication inconnu]

L'éveil politique de la société algérienne à travers révoltes, soumission, assimilation et nationalisme, 1830-1936


Cette thèse a donné lieu à une publication

L'éveil politique de la société algérienne : révoltes, soumission, assimilation et nationalisme, 1830-1936


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2015 par [l'auteur] à [Lieu de publication inconnu]

Informations

  • Sous le titre : L'éveil politique de la société algérienne à travers révoltes, soumission, assimilation et nationalisme, 1830-1936
  • Détails : 1 vol. (613 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 562-581. Index

Cette thèse a donné lieu à une publication

Informations

  • Sous le titre : L'éveil politique de la société algérienne : révoltes, soumission, assimilation et nationalisme, 1830-1936
  • Dans la collection : Histoire et perspectives méditérranéennes
  • Détails : 1 vol. (336 p.)
  • ISBN : 978-2-343-14574-7
  • Annexes : Bibliogr. p. 315-321. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • null L'éveil politique de la société algérienne à travers révoltes, soumission, assimilation et nationalisme, 1830-1936 : cacher l(es) exemplaire(s)
  • 978-2-343-14574-7 L'éveil politique de la société algérienne : révoltes, soumission, assimilation et nationalisme, 1830-1936 : cacher l(es) exemplaire(s)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.