Thèse soutenue

Recherches sur l'identité de l'Union européenne

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Maeve Kieffer
Direction : Éric MaulinValérie Michel
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Droit public
Date : Soutenance le 10/12/2015
Etablissement(s) : Strasbourg
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale des Sciences juridiques (Strasbourg ; 1992-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Institut de recherches Carré de Malberg (Strasbourg)
Jury : Président / Présidente : Vlad Constantinesco
Examinateurs / Examinatrices : Vlad Constantinesco, Jean-Christophe Barbato
Rapporteurs / Rapporteuses : Anne Levade, Eleftheria Neframi

Résumé

FR  |  
EN

Le terme identité est utilisé depuis le milieu des années 2000 par les autorités nationales, en particulier juridictionnelles, dans le but de protéger le droit interne du droit de l'Union européenne. En réponse, la question de l'existence d'une identité de l'Union européenne peut être posée. Le contenu de l'identité revendiquée est imprécis. Les autorités nationales qui l'invoquent n'en définissent pas la substance et la doctrine juridique peine à déterminer ce qu'elle recouvre. Cela ne saurait étonner. L'identité est le processus de construction d’un soi cohérent dans le temps et dans l’espace social. Substantiellement, une identité est donc en constante évolution. L'identité de l'UE ne doit pas tant être recherchée dans un ensemble figé de valeurs plutôt que dans un discours véhiculant des valeurs identitaires européennes. Or en tant que vecteur privilégié d'édification de l'Union, le droit constitue un médium de choix pour étudier le discours identitaire de l'Union européenne.