Thèse soutenue

Caractérisation de la protéine 140K impliquée dans l’adressage aux chloroplastes des complexes de réplication du virus de la mosaïque jaune du navet (TYMV)

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Lucille Moriceau
Direction : Isabelle Jupin
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Biologie
Date : Soutenance le 21/12/2015
Etablissement(s) : Université Paris-Saclay (ComUE)
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Sciences du végétal : du gène à l'écosystème (Orsay, Essonne ; 2015-....)
Partenaire(s) de recherche : établissement opérateur d'inscription : Université Paris-Sud (1970-2019)
Laboratoire : Institut Jacques Monod (Paris ; 1997-....) - Laboratoire de Virologie Moléculaire et Structurale (Gif-sur-Yvette, Essonne)
Jury : Président / Présidente : Jacqui Shykoff
Examinateurs / Examinatrices : Isabelle Jupin, Jacqui Shykoff, David Gilmer, Sébastien Mongrand, Sébastien Léon
Rapporteurs / Rapporteuses : David Gilmer, Sébastien Mongrand

Résumé

FR  |  
EN

Le virus de la mosaïque jaune du navet (TYMV) possède un génome monopartite constitué d’ARN de polarité positive codant pour trois protéines, dont seule la polyprotéine 206K est indispensable à la réplication virale.Elle subit une maturation protéolytique, générant les protéines 140K et 66K, localisées au niveau de l’enveloppe des chloroplastes, siège de la réplication virale.Adressée aux chloroplastes, la protéine 140K y recrute la 66K et se comporte comme une protéine intégrale membranaire.Le domaine d’adressage aux chloroplastes (DAC) de la protéine 140K a été défini grâce à la transfection et à des protoplastes d’Arabidopsis thaliana par différentes constructions codantpour des versions délétées de la protéine fusionnées à l’EGFP, et à leur observation en microscopie confocale. Le DAC comprend deux hélices alpha amphipathiques dont la présence a été attestée par dichroïsme circulaire. Leur nécessité pour la localisation aux chloroplastes, l’association aux membranes et la réplication virale, a été étudiée. Différents patterns de distribution subcellulaire de la protéine 140K ont été observés. Ils sont corrélés au taux d’expression de la protéine. Sa dimérisation a également été démontrée.L’implication d’autres résidus du DAC dans la localisation subcellulaire, la dimérisation et la réplication virale, a également été recherchée.