Thèse soutenue

Squelettes algorithmiques asynchrones : application aux langages orientés domaine

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Antoine Tran tan
Direction : Daniel Etiemble
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Informatique
Date : Soutenance le 08/10/2015
Etablissement(s) : Université Paris-Saclay (ComUE)
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Sciences et technologies de l'information et de la communication (Orsay, Essonne ; 2015-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Laboratoire de recherche en informatique (Orsay, Essonne ; 1998-2020)
établissement opérateur d'inscription : Université Paris-Sud (1970-2019)
Jury : Président / Présidente : Sylvain Conchon
Examinateurs / Examinatrices : Daniel Etiemble, Sylvain Conchon, Joël Falcou, François Irigoin
Rapporteurs / Rapporteuses : Frédéric Loulergue, Stéphane Vialle

Résumé

FR  |  
EN

Dans cette thèse, nous présentons des développements de l'approche utilisée dans l'équipe « ParSys » du LRI pour traduire automatiquement des codes scientifiques écrits dans un langage dédié inspiré de Matlab en codes de production haute performance. Pour garantir cette performance, nous mettons à profit d'une part la méta-programmation par templates C++ afin d'analyser chaque expression pour détecter les opportunités de parallélisme, et d'autre part la programmation parallèle asynchrone pour utiliser au mieux les ressources disponibles des machines multi-cœurs. Pour faire le lien entre ces deux étapes du processus de génération de code, des squelettes algorithmiques multi-niveaux sont implémentés. Nos outils ont été implantés dans la bibliothèque NT2 et évalués sur des applications scientifiques du monde réel.