Thèse soutenue

Dégradation par voie électrochimique de nitro-benzaldehyde et cyperméthrine et étude cinétique d’oxydation atmosphérique du bupirimate et nitrobenzaldehyde

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Houceine Bouya
Direction : Abdelkhaleq Chakir
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences - STS
Date : Soutenance le 02/12/2015
Etablissement(s) : Reims en cotutelle avec Université Ibn Zohr Agadir, École Nationale des Sciences Appliquées d'Agadir
Ecole(s) doctorale(s) : Ecole doctorale Sciences, technologies, santé (Reims, Marne)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Groupe de Spectrométrie Moléculaire et Atmosphérique (GSMA) - UMR CNRS 7331 (Reims, Marne)
Jury : Président / Présidente : Lahcen Bazzi
Examinateurs / Examinatrices : Abdelkhaleq Chakir, Rachid Salghi, Bouchra Chebli
Rapporteurs / Rapporteuses : Karine Groenen Serrano, Abderrahim Hormatallah

Mots clés

FR  |  
EN

Résumé

FR  |  
EN

Cette thèse porte sur l’étude des composés organiques semi-volatils, notamment les pesticides et les composés nitro-aromatiques dans les deux compartiments l’eau et l’atmosphère. La première partie de ce travail concerne l'optimisation des différents paramètres expérimentaux (concentration initiale des composés, concentration de l’électrolyte support, température et la densité de courant imposé) de la dégradation de la cypermethrine et du 2-Nitrobenzaldehyde (2-NBA) par oxydation direct moyennant les électrodes de l'oxyde d'étain (SnO2) et le diamant dopé au bore (DDB). Cette dégradation a été suivie par les analyses de la demande chimique en oxygène (DCO) et la chromatographie en phase gazeuse. Les résultats obtenus montrent que le taux de minéralisation dépasse 80 % pour le cypermethrine en utilisant le DDB. La deuxième partie est consacrée à l'étude de la réactivité du bupirimate vis-à-vis de l’ozone et les radicaux OH• en phase hétérogène. Les résultats obtenus montrent que les valeurs de la constante cinétique pour la réaction du bupirimate avec les radicaux OH• et l’ozone sont respectivement de l’ordre de 1,06 x 10-12 et 5,4 x 10-20 (cm3 molecule-1 s-1). La durée de vie du bupirimate est de plusieurs mois par rapport à l'ozone et de quelques jours par rapport aux radicaux OH•. Les spectres UV et la réactivité homogène vis-à-vis des radicaux OH• du 2-Nitrobenzaldehyde (2-NBA) a été déterminé en phase gazeuse. Les études cinétiques ont été réalisées dans une chambre atmosphérique couplée à un spectromètre IR. Les résultats obtenus montrent que le 2-NBA est sensibles à la photolyse dans l’atmosphère et que sa réactivité vis-à-vis des radicaux OH• est non négligeable. En effet, la durée de vie atmosphérique de ce composé est relativement courte. Elle varie de quelques minutes à quelques heures. Le 2-NBA est donc non persistant dans l’atmosphère.