Thèse soutenue

Fureur et constitution de soi chez Giordano Bruno : une étude archéologique

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Marion Lieutaud
Direction : Tristan Dagron
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Philosophie
Date : Soutenance le 13/03/2015
Etablissement(s) : Paris 4
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Concepts et langages (Paris ; 2000-....)
Partenaire(s) de recherche : Equipe de recherche : Métaphysique, histoires, transformations, actualité (Paris)
Jury : Président / Présidente : Ruedi Imbach
Examinateurs / Examinatrices : Didier Ottaviani, Roberto Poma, Pasquale Porro, Nicolas Weill-Parot

Résumé

FR  |  
EN

Centrée sur la thématique de la « fureur héroïque » développée dans le dernier ouvrage écrit en langue italienne par Giordano Bruno, De gli eroici furori (1585), cette recherche explore une double problématique suivant deux perspectives. D’une part, du point de vue historique, quels sont les schèmes philosophiques qui peuvent être considérés comme des conditions de possibilité de l’émergence de la figure du Furioso, le philosophe-poète dont les poèmes et leur commentaire philosophique nous font suivre l’itinéraire affectif et cognitif dans sa poursuite d’une union naturelle et rationnelle avec le principe infini du réel ? Suivant une méthode archéologique, il s’agit de retrouver dans les strates de la culture philosophique des traces précises et exemplaires de la mise en place, de la transmission et de la transformation de ces schèmes fondamentaux chez des auteurs de l’Antiquité, du Moyen Âge ou de la Renaissance. D’autre part, du point de vue conceptuel, comment une expérience psychologique telle que cette rencontre noético-amoureuse, qui n’est jamais totalement aboutie en raison de la disproportion entre « le sujet » et « l’objet », et qui se présente, néanmoins, comme une dissolution de soi dans la disparition de la distinction entre sujet et objet, met-elle en oeuvre, paradoxalement, une constitution de soi ?