Thèse soutenue

Pratiques d'exploitation et d'utilisation des ressources végétales dans un village du Néolithique précéramique chypriote : l'étude carpologique de Khirokitia

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Andréa Parés
Direction : Margareta Tengberg
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Archéologie
Date : Soutenance le 13/11/2015
Etablissement(s) : Paris 1
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Archéologie (Paris ; 1990-....)
Jury : Président / Présidente : Hara Procopiou
Examinateurs / Examinatrices : Margareta Tengberg, Hara Procopiou, Laurence Astruc, Odile Daune-Le Brun
Rapporteurs / Rapporteuses : Jean-Denis Vigne, George Willcox

Résumé

FR  |  
EN

La présente étude poursuit la dynamique de recherche archéobotanique initiée par la Mission archéologique française depuis 1976 sur le site néolithique précéramique de Khirokitia, situé au sud-est de l’île de Chypre. Elle vise à réaliser une première analyse intra-site des pratiques d’exploitation et d’utilisation des ressources végétales sur la base de résultats carpologiques publiés et originaux, couvrant aujourd’hui la totalité de la séquence du site, sur près d’un millénaire d’occupation (ca. 6800-5500 av. J.-C.). Les produits de l’agriculture forment la majorité des carporestes, notamment les blés vêtus, principaux éléments de l’alimentation. Les traitements qui leur sont associés occupent une place importante dans les activités domestiques de la communauté comme le montre l’analyse spatiale des assemblages carpologiques de l’intérieur et de l’extérieur du village. Les données sur les activités de cueillette rejoignent celles anthracologiques et témoignent d’une communauté tournée vers les ressources locales, disponibles. Au cours de la séquence d’occupation, la mise en évidence de changements importants, d’origine climatique ou anthropique, souligne l’existence d’une exploitation opportuniste des ressources végétales ; lesquelles sont changeantes, vulnérables et probablement peu contrôlées. L’étude permet aussi d’aborder des axes de recherche actuels de la carpologie tels que la détermination des blés vêtus au Néolithique et la question des échanges entre le continent et Chypre au cours du Néolithique précéramique récent (7000-5500 av. J.-C.), période clef du développement original de la « Culture de Khirokitia ».