L'architecture domestique et l'organisation de maisonnée dans le péninsule d'Oman à l'âge du Bronze ancien (IIIè millénaire av. N.E.)

par Valentina Azzarà

Thèse de doctorat en Archéologie

Sous la direction de Maurizio Tosi.

Soutenue le 12-12-2015

à Paris 1 , dans le cadre de École doctorale Archéologie (Paris) , en partenariat avec Archéologies et sciences de l'Antiquité (Nanterre) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Sophie Méry.

Le jury était composé de Maurizio Tosi, Sophie Méry, Régis Vallet, Bleda S. Düring.

Les rapporteurs étaient Peter Magee, Penelope Mary Allison.


  • Résumé

    Dans la péninsule d'Oman, le passage du Néolithique à l'âge du Bronze est marqué par de profondes transformations socio-économiques. La transition vers une économie agricole et l'intégration progressive dans les sphères d'interactions suprarégionales ont été interprétées comme la réponse adaptative des populations locales, suivant la pression de la demande extérieure pour l'acquisition de matières premières. Toutefois, le rôle de la péninsule omanaise au sein de ce réseau à l'aube de l'âge du Bronze est moins patent qu'on ne l'envisage, mettant en cause la nature des transformations déclenchées au début du 3ème millénaire av. J.-C.. Nous avons exploré ces questions à la lumière de la maisonnée, explicitement conçue en tant qu'élément structurant de la société, « sociogramme d'un système social ». Afin de circonstancier le passage vers la complexification de l'âge du Bronze, l'étude considère brièvement les dernières occupations néolithiques. Elle se focalise sur une analyse diachronique des architectures domestiques et de la culture matérielle au 3ème millénaire av. J.-C. (périodes Hafit et Umm an-Nar), évaluant les différents aspects susceptibles de fournir des informations sur la configuration des activités domestiques et de manufacture, sur la perception sociale de l'espace, sur l'organisation de la force de travail et le degré de spécialisation de celle-ci. Cette démarche a permis d'aborder les acteurs sociaux à l'échelle de l'habitat, valorisant l'importance des mutations socio-économiques amorcées localement, et exprimées par les cycles de développement de la maisonnée sur le long terme.

  • Titre traduit

    Domestic architecture and the organization of the household in the Oman Peninsula in the early Bronze Age (3rd Millennium BC)


  • Résumé

    In the Oman peninsula, the transition from the Neolithic to the Bronze Age is marked by deep socioeconomic transformations. The shift towards an agricultural economy and the gradual integration into supraregional interaction spheres have been interpreted as the adaptive response of local populations to the pressure of an external demand for the acquisition of raw materials. Nevertheless, at the dawn of the Bronze Age, the role of the Oman Peninsula within this network is less patent than generally assumed, calling into question the nature of the transformations that characterise the beginning of the 3rd millennium BC. These questions were explored by the point of view of the household, explicitly conceived as a structuring element of the society, the “sociogram of a social system”. Aiming at better understanding of the transition towards the complexification of the Bronze Age, the study briefly addresses the last Neolithic occupations, and focuses on a diachronic analysis of domestic architectures and material culture during the 3rd millennium BC (Hafit and Umm an-Nar periods). It considers a series of different aspects that could offer insights on the configuration of domestic and craft activities, on the social perception of space, on the organisation of the workforce and their degree of specialisation. This approach allowed grasping the social actors at the village level, highlighting the importance of socioeconomic transformations originating at a local scale, and expressed by the developmental cycles of the household in the long term. In addition , new field data lead to the identification of specific chronological markers for the Hafit period and the last Umm an-Nar phase.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Bibliothèque : Bibliothèque électronique de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.