Thèse soutenue

Amélioration de la représentation du temps dans les simulations à événements discrets

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Damián Alberto Vicino
Direction : Gabriel A. WainerFrançoise Baude
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Informatique
Date : Soutenance le 13/11/2015
Etablissement(s) : Nice en cotutelle avec Carleton university (Ottawa)
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Sciences et technologies de l'information et de la communication (Nice ; 1992-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Laboratoire Informatique, signaux et systèmes (Sophia Antipolis, Alpes-Maritimes) - Safe Composition of Autonomous applications with Large-SCALE Execution environment
Jury : Président / Présidente : Frédéric Mallet
Examinateurs / Examinatrices : Gabriel A. Wainer, Françoise Baude, Frédéric Mallet, Olivier Dalle, David R. C. Hill, Chung-Horng Lung, Mamadou Kaba Traoré, Emil M. Petriu

Mots clés

FR  |  
EN

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

La simulation à événements discrets (SED) est une technique dans laquelle le simulateur joue une histoire suivant une chronologie d'événements, chaque événement se produisant en des points discrets de la ligne continue du temps. Lors de l'implémentation, un événement peut être représenté par un message et une heure d'occurrence. Le type du message n'est lié qu'au modèle et donc sans conséquences pour le simulateur. En revanche, les variables de temps ont un rôle critique dans le simulateur, pour construire la chronologie des événements, dans R+. Or ces variables sont souvent représentées pas des types de données produisant des approximations, tels que les nombres flottants. Cette approximation des valeurs du temps dans la simulation peut altérer la ligne de temps et conduire à des résultats incorrects. Par ailleurs, il est courant de collecter des données à partir de systèmes réels afin de prédire des phénomènes futurs, comme les prévisions météorologiques. Les résultats de cette collecte, à l'aide d'instruments et procédures de mesures, incluent une quantification d'incertitude, habituellement présentée sous forme d'intervalles. Or répondre à une question requiert parfois l'évaluation des résultats pour toutes les valeurs comprises dans l'intervalle d'incertitude. Cette thèse propose des types de données pour une gestion sans erreur du temps en SED, y compris pour des valeurs irrationnelles et périodiques. De plus, nous proposons une méthode pour obtenir tous les résultats possibles d'une simulation soumise à des événements dont l'heure d'occurrence comporte une quantification d'incertitude.