Thèse soutenue

Attitudes et croyances de soignants hospitaliers envers des sujets âgés en difficulté avec l'alcool

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Pascal Menecier
Direction : Louis Ploton
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Psychologie
Date : Soutenance le 11/03/2015
Etablissement(s) : Lyon 2
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Sciences de l'éducation, psychologie, information et communication (Lyon)
Partenaire(s) de recherche : Equipe de recherche : Laboratoire Science, Santé, Individu. SIS
Jury : Président / Présidente : Lydia Fernandez
Examinateurs / Examinatrices : Isabelle Varescon, Marc Verny, Alain Sagne, Isabelle Boulze
Rapporteurs / Rapporteuses : Isabelle Varescon

Mots clés

FR  |  
EN

Résumé

FR  |  
EN

Aborder puis accompagner dans les soins des sujets âgés en difficulté avec l'adolescent complexe pour tout soignant : infirmier ou médecin. le maintien d'une prévalence élevée du mésusage d'alcool chez les aînés, associée au vieillissement en cours de la population rendent cette question de plus en plus fréquenté à l'höpital et en établissement d'hébergement pour personnes âgées.le mésusage d'alcool est peu abordé chez les sujets âgés, peut-être moins car il est rare ou difficile à repérer, mais surtout par dénégation des troubles et contre-attitudes soignantes envers ces ainés. afin d'éviter l'âgisme et le rejet des ainés en difficultés avec l'alcool, les attitudes soignantes peuvent être prises en considération. pour cela, une étude d'observation descriptive sera menée en trois chapitres :- etude exploratoire auprès de sujets âgés en difficultés avec l'alcool : décrire les attitudes des soignants.- enquête auprès d'environ 750 soignants (625 infirmiers et 130 médecins de 8 hôpitaux à propos de leurs ressentis, attitudes et habitudes de soins avec des sujets âgés en difficulté avec l'alcool.- etude complémentaire par des entretiens directs d'un échantillon représentatif de soignants.sur ces bases, une réflexion théorique sera conduite autour de la vieillesse, du mésusage d'alcool et des représentations ou croyances des soignants, dans la perspective d'identifier des marqueurs ou facteurs d'attitudes positives et envisager des propositions de recours en prévention de contre-attitudes.