Rôle de l'interaction enseignant-enfant sur le développement langagier de l'enfant âgé de 5 ans

par Khadija Mahfoud

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Harriet Jisa.

Soutenue le 26-02-2015

à Lyon 2 , dans le cadre de École doctorale Lettres, langues, linguistique, arts (Lyon) , en partenariat avec Laboratoire Dynamique Du Langage (1994-...) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Emmanuelle Canut.

Le jury était composé de Claudine Garcia-Debanc, Jean-Marc Colletta, Solveig Lepoire-Duc.

Les rapporteurs étaient Claudine Garcia-Debanc, Jean-Marc Colletta.


  • Résumé

    Les interactions avec les parents jouent un rôle formateur dans le développement et l’apprentissage du langage chez le jeune enfant. En effet, la quantité et le style de langage utilisés par les parents influencent la qualité de l’interaction et par là même la façon dont le langage de leur enfant évolue (Gallaway et Richards, 1999). Toutefois, cette évolution diffère selon les classes sociales et ce dès leur plus jeune âge (avant l’entrée à l’école élémentaire). D’un côté, les enfants de classe favorisée présentent une grande diversité lexicale car ils sont exposés à un discours riche en informations relatives à diverses situations. En revanche, les enfants, issus de classe défavorisée, présentent un retard en ce qui concerne les aptitudes langagières (Hoff, 2003 ; Feldman et al., 2000), car ils sont confrontés à des modèles d’apprentissages moins élaborés. En effet, les années préscolaires sont primordiales pour le développement lexical du jeune enfant d’autant plus, qu’à l’âge de 5 ans, il se prépare à entrer à l’école élémentaire. Il est donc nécessaire d’étudier l’influence de l’environnement scolaire et notamment l’interaction enseignant-enfant sur les performances verbales des enfants dans le but de leur garantir une meilleure intégration scolaire ensuite. Notre intérêt dans cette étude porte donc sur le rôle de l’école maternelle dont l’objectif majeur est la maîtrise du langage oral. Il apparaît opportun de prendre en compte, dans le cadre des apprentissages scolaires, les difficultés ainsi que les compétences de l’enfant pour l’aider à progresser (Florin, 2002). Notre recherche, réalisée auprès d’une population composée de 131 enfants âgés de 5 ans et de leurs 8 enseignantes, vise à comprendre si l’interaction enseignant-enfant a un impact sur les performances verbales des enfants et si cette interaction contribue à réduire les écarts de performances verbales langagières entre les enfants issus de classes sociales favorisée et défavorisée.

  • Titre traduit

    The influence of teacher-child interaction on the lexical development of five year old children


  • Résumé

    Interactions between the parents and the child have positive effects on the development and language learning amongst young children. The quality of interaction with the child is based on the amount and the quantity of the language style used by parents when addressing the child; which seems very important on language development (Gallaway et Richards, 1999).Children stemming from a privileged social class exhibit high lexical diversity. They are exposed to rich discourse information on various situations. Meanwhile, children from a disadvantaged social class are confronted-even before going to school-to different learning models and display a delay regarding language skills compared to their peers (Hoff, 2003 ; Feldman et al., 2000), even though the preschool years are important in the child lexical development. At age 5, the child is getting ready for elementary school, hence the importance of taking into account the influence of school environment, especially the interaction with the teacher on children verbal performance in order to ensure better school integration later.Our interest in this study focuses on the school environment whose major goal is to promote language proficiency, as it is a perquisite for school success. Hence, it seems appropriate to consider, in the context of school learning, the difficulty and the child’s skills in order to help them to progress (Florin, 2002). The main goal of our study, conducted among 131 5-year-old children and their eight teachers, is to underlie the importance of the school environment and particularly the interaction with the teacher on the development of the vocabulary at the preschooler age. Our goal is to determine if the teacher-child interaction has a positive impact on the child's verbal performance, and whether this interaction helps to reduce the gap on verbal achievement between children stemming from privileged and disadvantaged social classes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.