Thèse soutenue

Étude du comportement d'un mélange de fluide supercritique et de polyuréthane thermoplastique pour une application de pièces automobiles

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Antoine Primel
Direction : Gilles AusiasYves Grohens
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences pour l'Ingénieur
Date : Soutenance le 08/10/2015
Etablissement(s) : Lorient
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Santé, information-communication et mathématiques, matière (Brest, Finistère)
Partenaire(s) de recherche : Entreprise : Cooper Standard
Laboratoire : Laboratoire d'ingénierie des matériaux de Bretagne - Laboratoire d'Ingénierie des Matériaux de Bretagne / LIMATB
Jury : Président / Présidente : Jacques Fages
Examinateurs / Examinatrices : Julien Férec
Rapporteurs / Rapporteuses : Philippe Cassagnau, Tatiana Budtova

Résumé

FR  |  
EN

L’objectif de cette thèse est d’étudier le comportement d’un mélange de fluide supercritique(diazote ou dioxyde de carbone) et de polyuréthane thermoplastique àl’état fondu lors de la mise en œuvre de butée d’attaques d’amortisseurs par le procédé d’injection Mucell®. Dans un premier temps, l’état de l’art a été développé dans une synthèse bibliographique qui a permis de décrire les principaux phénomènes intervenants lors de la transformation d’un mélange de fluide supercritique et de polymère en mousse micro-cellulaire. Puis, une étude à l’échelle laboratoire a permis de caractériser et de modéliser le comportement d’un polyuréthane thermoplastique mis en contact avec un fluide supercritique et de déduire les caractéristiques et les comportements essentiels à la compréhension des différents phénomènes rencontrés dans le procédé de mise en œuvre (diffusion, solubilité, nucléation...). Enfin, la dernière partie de ces travaux concerne la mise en application des connaissances précédemment acquise sur les moyens industriels dans le but de d’analyser et de stabiliser le moussage micro-cellulaire généré.