Thèse soutenue

L'inversion des formes d'ondes par décomposition des champs d'ondes

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Fang Wang
Direction : Hervé Chauris
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Dynamique et ressources des bassins sédimentaires
Date : Soutenance le 16/10/2015
Etablissement(s) : Paris, ENMP
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Géosciences, ressources naturelles et environnement (Paris ; 2000-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Centre de géosciences (Fontainebleau, Seine et Marne)
Jury : Président / Présidente : Stéphane Operto
Examinateurs / Examinatrices : Hervé Chauris, Stéphane Operto, Paul Sava, Gilles Lambare, Romain Brossier, Daniela Donno
Rapporteurs / Rapporteuses : Paul Sava, Gilles Lambare

Mots clés

FR  |  
EN

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

L'inversion des formes d'ondes (FWI) est une procédure d'imagerie sismique pour imager le sous-sol de la Terre. FWI est résolue comme un problème d'optimisation. En fonction du contenu en fréquence des données, la fonction objective de FWI peut être fortement non linéaire. Pour des données associées des réflexions, ce problème empêche notamment les méthodes basées sur le gradient de retrouver les grandes longueurs d'onde du modèle de vitesse. Dans cette thèse, nous proposons une variante de FWI basée sur la séparation des champs d'ondes, typiquement en champs montants et descendants, pour atténuer la non-linéarité du problème. Il consiste à décomposer le gradient de FWI en une partie de courte longueur d'onde et une partie de grande longueur d'onde après décomposition des champs d'ondes. L'inversion est effectuée d'une manière alternée entre ces deux parties. Nous appliquons cette méthode à plusieurs études de cas et montrons que la nouvelle approche est plus robuste en particulier pour la construction du modèle de grande longueur d'onde.