Thèse soutenue

Un système d'information géographique pour le suivi d'objets historiques urbains à travers l'espace et le temps

FR
Auteur / Autrice : Bertrand Dumenieu
Direction : Maurizio GribaudiAnne Ruas
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Mathématiques et applications aux sciences de l'homme
Date : Soutenance en 2015
Etablissement(s) : Paris, EHESS
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale de l'École des hautes études en sciences sociales
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Laboratoire Conception Objet et Généralisation de l'Information Topographique
autre partenaire : Institut géographique national (France1940-2011)
Jury : Président / Présidente : Jean-Pierre Nadal
Examinateurs / Examinatrices : Cyril de Runz, Lorenz Hurni, Julien Perret
Rapporteurs / Rapporteuses : Christophe Claramunt, Sophie de Ruffray

Résumé

FR  |  
EN

Les systèmes d'information géographiques (SIG) sont aujourd'hui fréquemment utilisés en sciences sociales et notamment en histoire pour leurs capacités de visualisation, de partage et de stockage de données historiques spatialisées. Ils ouvrent ainsi aux chercheurs en histoire des perspectives de croisement d'informations et d'analyse à grande échelle, non seulement de l'évolution de phénomènes spatialisés, mais aussi des interactions entre ces phénomènes et les transformations de l'espace. La représentation d'un espace en transformation au sein d'un SIG implique notamment la création et la manipulation de données spatio-temporelles. Créées à partir des sources d'informations sur l'espace ancien disponibles, celles-ci sont généralement hétérogènes et imparfaites. Les SIG existants ne permettent pas de modéliser et d'intégrer aisément des données hétérogènes et imparfaites au sein de bases de données spatio-temporelles. Nous proposons une approche d'intégration de données géographiques hétérogènes et imparfaites sur l'espace urbain ancien au sein d'un modèle de données spatio-temporelles permettant l'analyse des transformations de cet espace. Ces données sont saisies à partir de plans topographiques. Au travers de plusieurs étapes, allant de l'analyse des sources cartographiques utilisées à un processus semi-automatique d'intégration de données spatio-temporelles, nous proposons une approche générique permettant d'instancier une base de données spatio-temporelles à partir de cartes historiques. Celle-ci est finalement appliquée à la création d'une base de données sur le réseau des rues de Paris des XVIIIe et XIXe siècles à partir de plans topographiques de la capitale.