Reconstruire le Sud du Liban, se reconstruire au Liban : les résistances du Hezbollah

par Julie Chapuis

Thèse de doctorat en Études politiques

Sous la direction de Hamit Bozarslan.

Le président du jury était Catherine Mayeur-Jaouen.

Le jury était composé de Frédéric Charillon, Franck Mermier.

Les rapporteurs étaient Élizabeth Picard, Ahmad Beydoun.


  • Résumé

    Cette thèse se propose d'interroger le système de domination du Hezbollah dans son rapport à l'État et à la société, à travers son investissement dans les reconstructions qui se succèdent au Liban depuis la guerre civile. En ce qu'elle constitue à la fois une ressource d'allocation et une ressource d'autorité, la reconstruction sollicite tout ou partie des secteurs résistants (muqâwama, mumâna'a, sumûd) qui structurent le système Hezbollah, et tout ou partie des espaces de pouvoir (militaire, politique, social) dans lesquels il s'objective, selon les périodes et les échelles spatiales observées. En examinant ces interactions entre les secteurs, les espaces de pouvoir et les acteurs en jeux, et en partant du « syndrome des communautés spécialisées » qu'Ahmad Beydoun a identifié pour décrire la répartition communautaire des prérogatives étatiques de «souveraineté nationale», de «libération» et de «reconstruction», cette étude montrera si et comment le Hezbollah a remis en cause cet agencement, à partir du Sud-Liban qui sollicite tout particulièrement ces trois pouvoirs.


  • Résumé

    This thesis endeavors to study the domination system of Hezbollah in its relation to the Lebanese state and society; by analyzing the participation of Hezbollah in reconstruction initiatives in Lebanon since the civil war. Reconstruction, in that it is both an allocation resource and a source of authority, requires the interventior of all or some of the resistance fields (muqâwama, mumâna'a, sumûd) constituting the Hezbollah system, and that of all or some of the different spheres of power (military, political and social) in which it can be objectivated, depending on the time and the scale of study. By examining those interactions between the different fields, the spheres of power and the people and groups involved, and considering the « specialized communities syndrom » put forth by Ahmad Beydoun, to describe the community-based repartition of state prerogatives such as "national sovereignty", "liberation" or "reconstruction", this thesis will show if and how the Hezbollah has altered such a systematic repartition of power, starting from South-Lebanon where the use of three powers is especially in demand.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (641 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.542-572. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Centre de documentation de l'école militaire (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2015-140
  • Bibliothèque : Campus Condorcet (Aubervilliers). Grand Equipement Documentaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.