Thèse soutenue

La transformation de l'histoire de la Révolution française : du politique au social (1870-1914)

FR
Auteur / Autrice : Arnaud Grandjacques
Direction : Marcel Gauchet
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Histoire et civilisations
Date : Soutenance en 2015
Etablissement(s) : Paris, EHESS
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale de l'École des hautes études en sciences sociales
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Centre d'études sociologiques et politiques Raymond Aron (Paris)
Jury : Président / Présidente : Ran Halévi
Examinateurs / Examinatrices : François Hartog, Bernard Hours, Ivan Jablonka, Sylvain Venayre

Résumé

FR  |  
EN

Cette enquête interroge un changement de direction de l'historiographie de la Révolution française entre la fin du XIXème siècle et le début du XXème siècle. Pour ce faire, elle considère l'historiographie, non comme un simple ornement ou comme l'expression d'une quête de légitimité, mais comme un objet d'étude à part entière. L'enjeu a donc consisté à soustraire la production historienne aux visions partisanes et aux présentations techniciennes pour mener une étude axée autour des principales propriétés de l'historiographie révolutionnaire : ainsi, le choix a été fait d'élaborer une histoire conceptuelle de l'historiographie. Il porte en lui l'ambition de river l'historiographie à l'histoire et de conduire le questionnement de celle-ci en se situant à l'intersection des développements intellectuels connexes et des changements qui affectent en profondeur les conditions de l'existence commune. Inscrire les enquêtes historiennes dans leur contexte politique et intellectuel a permis d'isoler les caractéristiques de l'historiographie révolutionnaire et de mieux comprendre ses rapports avec l'historiographie générale. La présente recherche montre que le changement de visage des études révolutionnaires ne constitue pas une simple réplique du mouvement qui affecte l'historiographie générale : en un mot, la caractéristique principale de ce moment charnière ne réside ni dans la formation d'une communauté de praticiens ni dans la sélection de règles scientifiques. Elle est contenue dans une nouvelle orientation des recherches, qui est fonction de la confrontation de l'époque avec la question sociale et de l'édification conséquente de la notion de société.