Thèse soutenue

Apprendre, tenir et reprendre le métier : entre expériences vécues et conception continuée de formation : conseiller les agriculteurs en grandes cultures

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Marie-Noëlle Robert-Guillot
Direction : Paul OlryMarianne Cerf
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences de l'éducation
Date : Soutenance le 16/10/2015
Etablissement(s) : Dijon
Ecole(s) doctorale(s) : Ecole doctorale Langages, Idées, Sociétés, Institutions, Territoires (Dijon ; 2007-2016)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Développement Professionnel et Formation - Unité propre AgroSup (Dijon)
Jury : Président / Présidente : Jean-François Giret
Examinateurs / Examinatrices : Marianne Cerf, Bertrand Omon
Rapporteurs / Rapporteuses : Philippe Astier, Nathalie Muller

Résumé

FR  |  
EN

Ce travail de recherche s’appuie sur l’analyse ex post de la conception d’un dispositif de formation. Il est destiné à des conseillers agricoles, confrontés aux bouleversements de leur métier. Les exigences de l’agriculture performante économiquement et écologiquement, modifient l’exercice du métier de conseil agricole. Les pratiques de conseil sont perturbées par la mobilisation de l’agronomie pour inciter à réduire les intrants. Il s’agit de se doter d’un cadre théorique qui permette d’analyser les situations de conseil de conseillers, conjointement avec une méthode pour accompagner la réflexion, dans l’interaction conseillers/formateur. La didactique professionnelle et la sociologie de l’action sont convoquées pour appréhender la situation sociale de développement et la situation de formation comme moyen de la formation. Dans les dialectiques connaissances pour l’action, connaissances théoriques, le cadre de l’expérimentation a permis de saisir la faisabilité du conseil, l’accès aux possibles de l’activité de conseil, la coordination des actants pour construire l’action. Il en résulte, un dispositif didactique et coordonné qui garantit un cadre de travail construisant chemin faisant ce que les protagonistes cherchent à faire ensemble, une approche qui ouvre la voie à l’appréhension du social par la didactique professionnelle, l’émergence du métier.