Thèse soutenue

Les interactions entre le tourisme et le développement durable à la lumière de l’analyse des guides touristiques. : Etude de cas en Chine

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Ming Xu
Direction : Michel Castellani
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences économiques
Date : Soutenance le 12/06/2015
Etablissement(s) : Corte
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Environnement et sociéte (Corte ; 2000-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : UMR CNRS 6240 LISA
Jury : Examinateurs / Examinatrices : Michel Castellani, André Boyer, Zahir Yanat, Soufyane Frimousse
Rapporteurs / Rapporteuses : André Boyer, Zahir Yanat

Mots clés

FR  |  
EN

Résumé

FR  |  
EN

Le tourisme est un secteur économique en plein développement et tend à intégrer, dans ses stratégies, la durabilité des sites. Le développement durable, visant l’amélioration de la qualité de vie de tous sans provoquer de résultats écologiques et socioculturels indésirables, pénètre peu à peu les sites touristiques. Or, les visites touristiques font intervenir un acteur clé, le guide touristique. Personne assurant le contact entre l’offre et la demande, il occupe une fonction essentielle pour assurer l’avancée du tourisme dans une direction durable. Face à l’absence de recherche en ce domaine, nous avons choisi d’axer la nôtre sur cette problématique, à travers une étude de cas en Chine. Trois objectifs de recherche ont alors été identifiés : comprendre le développement durable et les relations que celui-ci noue avec le tourisme ; explorer les rôles et les responsabilités des guides touristiques et leurs implications dans la promotion de la durabilité ; examiner les raisons pour lesquelles les guides touristiques exercent concrètement leurs fonctions en vue de soutenir le développement du tourisme durable. Suite à la revue de littérature et à l’application de la triangulation des méthodes dans cette thèse - les entretiens, l’observation participante et l’enquête par questionnaire -, nous recommandons d’orienter les pratiques de l’industrie touristique vers un développement sain et durable, en les hiérarchisant : 1) Perfectionner la certification, améliorer la formation, accroître le contrôle des guides touristiques ; 2) Promouvoir les fonctions de la Guilde des guides touristiques ; 3) Améliorer les conditions de travail des guides et renforcer l’éducation au développement durable auprès de tous les acteurs de cette industrie.