Thèse soutenue

Développement du pouvoir d'agir et genre professionnel : le métier d'agents communautaires de santé au Brésil

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Matilde Agero Batista
Direction : Yves Clot
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Psychologie
Date : Soutenance le 13/04/2015
Etablissement(s) : Paris, CNAM
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Abbé Grégoire (Paris)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Centre de recherche sur le travail et le développement (2007-... ; Paris)
Jury : Président / Présidente : Maria Elizabeth Antunes Lima
Examinateurs / Examinatrices : Yves Clot, Leny Sato
Rapporteurs / Rapporteuses : Marianne Lacomblez, Daniel Faita

Mots clés

FR  |  
EN

Résumé

FR  |  
EN

Cette thèse présente des résultats empiriques issus d'une intervention dans le cadre d'un programme de santé du gouvernement fédéral du Brésil. Certaines transformations repérées comme résultantes de l'intervention sont analysées du point de vue de l'objectif de l'intervention : le développement du pouvoir d'agir des professionnelles de deux groupes d'agents communautaires de santé.Quelques extraits de dialogues issus de l'intervention sont analysés afin de trouver des marques qui puissent étayer ou réfuter l'hypothèse selon laquelle les transformations sont des développements du pouvoir d'agir des professionnels. Nous concluons qu'il s'agit effectivement du développement du pouvoir d'agir des professionnels, malgré les distinctions entre eux. Les distinctions remarquées concernent le rayon d'extension du pouvoir d'agir (sur eux-mêmes, sur le genre professionnel ou sur l'organisation), les différents types d'instruments développés (instrument pour agir sur eux-mêmes et pour agir sur autrui ; manières d'agir et règles de valeur). L'analyse des moteurs du développement – sens et efficience - nous a permis de réaffirmer la nécessité du mouvement d'alternance fonctionnelle entre eux afin de garantir l'efficacité de l'activité.La différenciation et les limites du développement du pouvoir d'agir nous ont permis de conclure que l'absence d'un comité de pilotage engagé dans l'intervention ne soutient pas les développements du pouvoir d'agir sur l'organisation, ce qui met en risque l'efficacité de l'organisation et la santé des professionnels.