Thèse soutenue

Communication et Economie sociale et solidaire : Identification des problèmes et des solutions

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Pascale Delille
Direction : Éric Dacheux
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences de l'information et de la communication
Date : Soutenance le 15/12/2015
Etablissement(s) : Clermont-Ferrand 2
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale des lettres, sciences humaines et sociales (Clermont-Ferrand)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Laboratoire Communication et Sociétés EA 4647 (Clermont-Ferrand)
Jury : Président / Présidente : Guy Lochard
Examinateurs / Examinatrices : Éric Dacheux, Éric Agbessi
Rapporteurs / Rapporteuses : Jean-Louis Laville, Françoise Albertini

Résumé

FR  |  
EN

Ce travail de recherche, en sciences de l'information et de la communication, s'intéresse à un secteur peu étudié par les SIC : l’économie sociale et solidaire. Il vise, d'une part, à identifier les problèmes de communication des acteurs de l'ESS et, d'autre part, à explorer les solutions déployées pour répondre à ces problèmes. Pour mener cette analyse, nous avons d'abord, construit un cadre théorique spécifique articulant les travaux d’ E.Morin, J.Habermas, E.Ostrom et J-L. Laville. Puis nous avons successivement déployé trois méthodes : une observation participante dans un atelier international consacré à la communication de l'ESS, une série d'entretiens semi-directifs auprès de différents acteurs (initiatives solidaires, journalistes, responsables administratifs, etc.), puis une étude de cas élargie conduite auprès du Parlement Européen. Ce cadre théorique et ces différentes méthodes nous ont permis de mettre en évidence les problèmes communicationnels récurrents de l'ESS (terminologie difficile d’accès, hétérogénéité peu lisible, transversalité peu développée, etc.) et de voir comment différentes pratiques économiques innovantes (PTCE, entreprises récupérées, SCIC, etc.) permettaient de remédier, en partie, à ces problèmes. Au final, il ressort de notre travail que les pratiques de l’économie collaborative, qui s’enracinent historiquement dans l’ESS, semblent apporter une solution communicationnelle efficace aux problèmes identifiés et que l’ESS est en capacité d’assurer la durabilité, selon la grille de lecture d’Ostrom sur la gouvernance des biens communs, des formes d’organisations de cette nouvelle économie.