Aspects spatiaux de l'intrication en amplification paramétrique : paradoxe Einstein-Podolsky-Rosen dans les images jumelles et expérience de Hong-Ou-Mandel.

par Paul-Antoine Moreau

Thèse de doctorat en Optique et photonique

Sous la direction de Eric Lantz et de Fabrice Devaux.

Soutenue le 09-04-2015

à Besançon , dans le cadre de École doctorale Sciences pour l'ingénieur et microtechniques (Besançon ; Dijon ; Belfort) , en partenariat avec FEMTO-ST : Franche-Comté Electronique Mécanique Thermique et Optique - Sciences et Technologies (Besançon) (laboratoire) et de Franche-Comté Électronique Mécanique- Thermique et Optique - Sciences et Technologies / FEMTO-ST (laboratoire) .

Le président du jury était Hervé Maillotte.

Le jury était composé de Eric Lantz, Fabrice Devaux, Hervé Maillotte, Claude Fabre, Pascal Baldi, Philippe Grangier.

Les rapporteurs étaient Claude Fabre, Pascal Baldi.


  • Résumé

    Nous étudions les aspects spatiaux de l’intrication, d’une part dans le cadre de la génération d’états intriqués de haute dimensionnalité par amplification paramétrique optique, et d’autre part dans le cadre des expériences dites de Hong- Ou- Mandel. La première partie de cette étude s’attache à démontrer l’existence d’un paradoxe Einstein-Podolsky-Rosen (EPR) dans le comportement de la lumière de fluorescence générée par un amplificateur paramétrique optique. Le paradoxe EPR estétudié dans le contexte de sa formulation originelle, c’est-à-dire dans le domaine des positions et impulsions. La détection des photons intriqués est assurée à l’aide de caméras particulières,appelées caméras EMCCD, qui présentent la propriété de pouvoir atteindre un régime de comptage de photons. En prenant des images des faisceaux de fluorescence, nous montrons l’existence d’un paradoxe EPR de haut degré. La seconde partie de cette étude concerne les expérience sde Hong- Ou- Mandel et cherche à démontrer, par l’utilisation de simulations, la possibilité d’obtenir une coalescence complète des paires de photons sur toute l’extension spatiale de faisceaux de fluorescence paramétrique. Partant du constat du comportement non-local qui apparaît clairement au cours de cette étude, nous démontrons la possibilité d’ établir une inégalité de Bell pour ce phénomène d’interférence à deux photons. Nous montrons par ailleurs que le formalisme quantique prévoit la violation de cette inégalité de Bell par un état construit en filtrant l’ état intriqué écrit par EPR en 1935.

  • Titre traduit

    Spatial aspects of entanglement in parametric amplification : Enstein-Podolsky-Rosen paradox in twin images and Hong-Ou-Mandel experiment


  • Résumé

    Spatial aspects of entanglement in parametric amplification : Einstein-Podolsky-Rosen paradox intwin images and Hong-Ou-Mandel experiment.We study spatial aspects of entanglement, first in the context of spontaneous down converted lightexhibiting high dimensional entanglement, and in a second step through a simulated Hong-Ou-Mandel experiment. The first part of this study demonstrate an Einstein-Podolsky-Rosen paradox inits original formulation, e.g. in the context of position and momentum correlations. We detect photonsby mean of special cameras including a gain register, called EMCCD cameras, able to count photonarrival on each pixel. By taking direct images of the fluorescence beams, we demonstrate a strongdegree of EPR paradox. The second part of this study aim to demonstrate, by mean of simulations,the possibility to obtain a full field coalescence of fluorescence photons, due to the Hong-Ou-Mandeleffect. Starting from the observation that the HOM effect exhibits a nonlocal behaviour, we establisha Bell inequality on the two photons interference phenomenon itself. We then show that the original1935 EPR state is able to violate this Bell inequality


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication

Aspects spatiaux de l'intrication en amplification paramétrique : paradoxe Einstein-Podolsky-Rosen dans les images jumelles et expérience de Hong-Ou-Mandel.


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire électronique, Besançon.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication

Informations

  • Sous le titre : Aspects spatiaux de l'intrication en amplification paramétrique : paradoxe Einstein-Podolsky-Rosen dans les images jumelles et expérience de Hong-Ou-Mandel.
  • Détails : 1Vol. (175p.)
  • Annexes : Bibliogr.169-175. Annexe.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.